Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Dimanche 29 novembre |
Bienheureux Bernardo Francisco de Hoyos
home iconAu quotidien
line break icon

Passer Noël autrement : et si vous vous occupiez des enfants hospitalisés ?

baby girl after cry

By Agnieszka Marcinska/Shutterstock

Marzena Devoud - Publié le 17/12/19

Distribution de repas, animation de réveillon avec les sans-abri, maraude auprès des prostituées, visites des personnes seules, emprisonnées ou encore des enfants malades… Si vous voulez être bénévole le jour de Noël, il n’est pas trop tard : des associations ont besoin de vos bras pour leurs actions. Et si cette année vous vous rendiez au chevet d'enfants malades dans les hôpitaux ?

Parce que les parents d’enfants hospitalisés ne peuvent être présents à 100% auprès d’eux, que les équipes soignantes sont souvent en baisse d’effectifs au moment des fêtes, de nombreuses associations organisent des actions qui font appel à des bénévoles en vue d’apporter réconfort et soutien aux petits malades et à leurs familles pendants ce temps si particulier de Noël.

En contribuant en tant que bénévole, on ne comble pas seulement de joie les enfants mais on fait sien l’enseignement du Christ : « Amen, je vous le dis : chaque fois que vous l’avez fait à l’un de ces plus petits de mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait. » (Mt 25, 39-40). Voici quelques pistes :

Câliner les bébés avec l'association Main dans la Main

Créée en 1987, l’association Main dans la main recrute des bénévoles pour câliner les bébés hospitalisés. En région parisienne, ces bénévoles sont présents dans neuf hôpitaux (dont Necker-Enfants Malades, Trousseau, Robert Debré…) afin de câliner et bercer les nouveau-nés hospitalisés dans des services pédiatriques. Une mission qui peut faire sourire mais qui est étonnamment bénéfique. Dans un environnement inconnu tel que l’hôpital, dans des situations parfois très stressantes, recevoir des marques de tendresse détend, apaise et ne peux qu’encourager la guérison des tout-petits.

Pour être bénévole, cliquez sur ce lien.

Faire des cadeaux pour les enfants malades avec l'association NEMO

L’association NEMO (Noël Enfants Malades Organisation) a été créée par des étudiants de la Faculté de Médecine Paris Descartes en 2014. La récolte de fonds qu’elle organise chaque année dès le mois de novembre est destinée à financer l’organisation d’un spectacle et la distribution de cadeaux aux enfants hospitalisés. Les initiatives de NEMO ont rapidement dépassé l’hôpital Necker où elles sont nées.


DAVID DUETCHMAN

Lire aussi :
Depuis 12 ans, ce retraité fait bénévolement des câlins aux enfants prématurés

Aujourd’hui, des animations sont organisées dans toute l’Île-de-France. Au cours du Noël dernier, en plus de leurs cadeaux, les enfants de plusieurs hôpitaux ont reçu des cartes de vœux et des doudous fabriqués par des enfants volontaires. À leur tour, ils ont été invités à confectionner des chaussettes de Noël, des petits lutins et à décorer leurs sapins de Noël.

Pour être bénévole cliquez sur ce lien.

Fêter Noël avec l'association Tout le monde contre le cancer

L’association Tout le monde contre le cancer a été créée en 2005 sous l’impulsion de Nicolas Rossignol, journaliste de TF1, à la suite d’un reportage qu’il venait de réaliser sur un enfant malade du cancer. Bouleversé par cette rencontre, il décide de se mobiliser pour être au côté des familles touchées par le cancer.


JACOB THOMPSON

Lire aussi :
Atteint d’un cancer incurable, un enfant lance un appel pour recevoir des cartes de Noël

Depuis, chaque année, l’association offre plus de 20.000 cadeaux de Noël dans 170 hôpitaux répartis dans toute la France. L’association va plus loin : dès que les hôpitaux en font la demande, elle organise des fêtes de Noël pour les enfants, avec des animations, des spectacles de danse ou de chant, de la musique, le tout suivi d’un goûter. Avec cette ambition de transformer les hôpitaux en des lieux de joie.

Pour être bénévole, cliquez sur ce lien.

À découvrir aussi : les dons de la joie
Tags:
benevolatEnfantshandicapmaladesNoël
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Agnès Pinard Legry
Jauge de 30 personnes : les catholiques unis ...
Timothée Dhellemmes
"Ridicule", "pathétique", "humiliante"... la ...
Aliénor Goudet
La demande très spéciale que la Vierge Marie ...
Agnès Pinard Legry
Vent debout contre la jauge de 30 person...
CATHEDRALE NOTRE DAME DE PARIS
Caroline Becker
Découvrez l'intérieur de Notre-Dame de Paris,...
Timothée Dhellemmes
Les évêques fustigent une décision "irréalist...
Monseigneur Matthieu Rougé
Timothée Dhellemmes
Mgr Rougé : "C’est un manquement à la parole ...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement