Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Chaque jour, du beau, du bon et du vrai avec la newsletter d'Aleteia!
Je m'abonne gratuitement!
Aleteia

L’Avent avec Aleteia #jour 18 : s’initier à la prière de louange

PhotoGranary - Shutterstock
Partager

Chaque jour de l’Avent, Aleteia vous propose de devenir disciple du Christ en renouvelant votre cœur en un cœur plus aimant. Aujourd’hui, Aleteia vous invite à pratiquer la prière de louange.

La prière ne sert pas seulement à demander quelque chose au Seigneur ou à lui confier des problèmes. « C’est d’abord un lien d’amour avec “notre Père”, un dialogue à entretenir gratuitement. Notre Créateur pense à nous… et nous à lui. L’Avent, période où le chrétien est invité à raviver sa relation avec le Seigneur dans l’attente de la joie de Noël, convient spécialement bien à ce mode de prière qu’est la louange », souligne Charlotte Grossetête dans son petit ouvrage 10 minutes par jour pour préparer son cœur à Noël (Mame).

Mais qu’est-ce que la prière de louange ? Elle est une manière de s’émerveiller devant la bonté de Dieu, sa puissance, sa générosité, son attention à l’homme et à la Création. C’est un dialogue gratuit : la prière de louange ne comporte ni supplication ni action de grâce, cette dernière consistant à remercier Dieu pour un bienfait bien précis. Vous pouvez la débuter en prononçant la formule par laquelle débute chaque matin l’office des Laudes : « Seigneur, ouvre mes lèvres, et ma bouche annoncera ta louange » (Ps 50, 17). Puis présentez au Seigneur « des choses simples, celles que vous inspire la grandeur de Dieu, à l’œuvre dans votre vie comme dans le monde », conseille Charlotte Grossetête. « Et si la grandeur de Dieu vous laisse sans mots, vous pouvez même faire monter vers lui votre « hymne de silence » (cf la prière de Grégoire de Naziance).

Pour nourrir votre louange, quelle plus belle prière que le Cantique du Magnificat, comme l’a exprimé la Vierge Marie lors de sa visite à sa cousine Élisabeth ? :

« Mon âme exalte le Seigneur, exulte mon esprit en Dieu, mon Sauveur !
Il s’est penché sur son humble servante ; désormais tous les âges me diront bienheureuse.
Le Puissant fit pour moi des merveilles ; Saint est son nom !
Sa miséricorde s’étend d’âge en âge sur ceux qui le craignent.
Déployant la force de son bras, il disperse les superbes.
Il renverse les puissants de leurs trônes, il élève les humbles.
Il comble de biens les affamés, renvoie les riches les mains vides.
Il relève Israël son serviteur, il se souvient de son amour, de la promesse faite à nos pères, en faveur d’Abraham et sa descendance à jamais. » (Lc 1, 46-55)

Enfin, il est bon de terminer votre prière de louange en récitant le Notre Père. Une manière de réaffirmer le caractère filial de votre amour pour Dieu.

Quand les saints nous expliquent l'importance de la prière :