Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Démarrez la journée avec la newsletter d'Aleteia
Je m'abonne gratuitement !

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Passer Noël autrement : et si vous passiez le réveillon avec les sans-abri ?

CHARITY
Shutterstock
Partager

Distribution de repas, animation de réveillon avec les sans-abri, maraude auprès des prostituées, visites des personnes seules, emprisonnées ou encore des enfants malades… Si vous voulez être bénévole le jour de Noël, il n’est pas trop tard : des associations ont besoin de vos bras pour leurs actions. Et si vous passiez cette année le réveillon de Noël avec les sans-abri ?

Parce que la période de Noël symbolise pour la plupart la famille la convivialité et l’abondance, elle est particulièrement difficile à vivre pour les personnes démunies. Isolées, sans ressources et sans logement. Comme le souligne le pape François dans son message diffusé le 13 juin 2017 pour la première Journée mondiale de la pauvreté, c’est par des actes concrets qu’il faut « faire sentir aux pauvres la chaleur de l’amour qui rompt le cercle de la solitude ». Être à l’écoute, partager un moment convivial, échanger autour du repas de Noël peut être un authentique acte d’amour et de solidarité essentiel non seulement pour les personnes fragiles, mais aussi pour ceux qui leur consacrent du temps à titre bénévole.

De nombreuses associations organisent dans toute la France les repas de Noël avec les personnes les plus démunies. Il n’est pas trop tard d’apporter votre contribution. Parmi elles la communauté Sant’Egidio ou celle des Petits Frères des Pauvres :

1. Avec la communauté Sant'Egidio

Le repas de Noël avec les personnes démunies est une tradition de la communauté Sant’Egidio. En 1982, un petit groupe de personnes pauvres a été accueilli autour de la table le 25 décembre dans la basilique de Sainte-Marie-au-Transtevere à Rome. Parmi la vingtaine d’invités, ce soir-là, il y avait plusieurs personnes seules et âgées du quartier, les autres des sans-domicile-fixe rencontrés dans les rues de Rome.

Trente cinq ans sont passés depuis ce premier repas. Année après année, la table s’est beaucoup élargie, l’initiative se propageant aux nombreux pays où la communauté est présente. En 2017, pas moins de 240 000 repas ont été servis dans 78 pays. À Paris cette année, le repas de Noël se tiendra le 23 décembre à 18h30 en l’église Saint-Hippolyte dans le 13ème arrondissement.

Pour s’engager bénévolement, contactez Sant’Egidio au lien ici.

2. Avec les Petits Frères des Pauvres

Depuis 70 ans, les Petits Frères des Pauvres organisent un repas de Noël : Ainsi, en 2018, 17000 personnes pauvres et âgées ont bénéficié d’une « action Noël ». Pour Constance, 28 ans « offrir un peu de son temps libre pour le donner aux autres c’est super. Fêter Noël ensemble, c’est se retrouver dans une grande famille », confie-t-elle à Aleteia. François, un autre bénévole âgé de 32 ans souligne la richesse de l’échange : « Nous partageons bien sûr un repas mais aussi des petites histoires, des grandes discussions, des rires, des danses… comme lors d’un repas de Noël familial ». Pour les deux vivre la Nativité « apporte une joie et une dimension spirituelle profonde. »

Pour être bénévole, un seul clic ici suffit.

Les grâces de la gratitude selon les grands saints :
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]