Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mardi 23 avril |
Saint Georges
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

La fête de la Nativité n’a rien d’un “conte de fées”

POPE ANGELUS

Antoine Mekary | ALETEIA

I.Media - publié le 16/12/19

À Noël, les chrétiens doivent se préparer à accueillir Dieu et non un simple "personnage de conte de fées", a déclaré le pape François lors de la prière de l’Angélus récitée depuis le Palais apostolique, au Vatican, le 15 décembre 2019.

Ce troisième dimanche de l’Avent est appelé dimanche de Gaudete, “de la joie”, a rappelé le souverain pontife. Les lectures du jour, comme celle du livre du prophète Isaïe (Is 35, 1-6a.10), invitent les fidèles à se réjouir. Mais l’Évangile (Mt 11, 2-11) souligne l’importance de prendre conscience que “l’existence comporte également des moments de doute”. La joie et le doute sont donc “deux expériences” qui font partie de la vie.

L’Avent est une période “de grâce”, a pointé le pape François. Ce temps invite non seulement les fidèles à “croire en Dieu” mais aussi à “purifier” leur foi au quotidien. Pendant ce temps liturgique, les chrétiens doivent se préparer à accueillir “non pas un personnage de conte de fées” mais le Dieu qui interpelle et devant qui “un choix s’impose”. La “nouvelle naissance” à laquelle chacun est appelé implique donc une conversion : elle suppose “une mort pour nous-mêmes et pour le péché qui est en nous”.

“L’Eucharistie est au centre de la vie de l’Église”

“L’enfant qui gît dans la crèche a le visage de nos frères et sœurs les plus nécessiteux”, a encore affirmé le chef de l’Église catholique. Ces pauvres dont le Christ a humblement pris les traits sont “les privilégiés de ce mystère” et souvent, a-t-il ajouté, “ceux qui sont le plus capables de reconnaître la présence de Dieu au milieu de nous”. À l’approche de Noël, le Pape a également recommandé de ne pas se laisser “distraire par des choses extérieures” afin de réserver plus de place “à Celui qui est déjà venu et veut revenir pour guérir nos maladies et nous donner sa joie”.


Philosophe par Rembrandt

Lire aussi :
Faire de l’attente un temps de bénédiction

Du 13 au 20 septembre 2020, se tiendra le 52e Congrès eucharistique international à Budapest, a par ailleurs annoncé le successeur de Pierre après avoir récité la prière mariale. Depuis plus d’un siècle, ces congrès rappellent que “l’Eucharistie est au centre de la vie de l’Église”. Le thème de cette édition hongroise sera : “Toutes mes sources sont en toi”, tiré du livre des Psaumes. Cet événement peut devenir selon lui l’occasion de “promouvoir des processus de renouveau dans les communautés chrétiennes”.

Le pape François s’est également tourné vers les enfants venus sur la place Saint-Pierre avec des santons du petit Jésus, qu’ils déposeront dans les crèches le jour de Noël. Après les avoir bénis, le pontife leur a rappelé que la crèche était comme un “Évangile vivant”. En contemplant la scène de la Nativité, a-t-il confié, chacun est invité à se mettre “spirituellement en chemin” en se sentant attiré “par l’humilité de celui qui s’est fait homme pour rencontrer chaque homme”.

Les 5 pensées de sainte Thérèse pour accompagner votre Avent :

Tags:
AventNoëlPape François
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Pave-Aleteia-Ictus-V2.png
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement