Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mardi 24 novembre |
Saint Clément Ier
home iconSpiritualité
line break icon

Interruption de la crèche vivante à Toulouse : une occasion de découvrir le vrai Visage de l’Enfant-Jésus

Crèche vivante

Vivre Noël autrement I Facebook

La crèche vivante à Toulouse.

Fr. Baptiste de l’Assomption o.c.d. - Publié le 16/12/19

Une cinquantaine de manifestants ont interrompu un spectacle de crèche vivante, ce samedi 14 décembre, à Toulouse. Un événement qui, s’il peut susciter la colère et l’incompréhension, vient rappeler aux chrétiens l’importance de prier pour la conversion de chacun.

L’interruption violente de la crèche vivante à Toulouse, par des contre-manifestants, pourrait faire monter en nous un sentiment de colère. Que faisaient ces jeunes de mal pour qu’on les arrête si violemment ? Au nom de quelle idéologie est-il permis de faire peur à des enfants ? Si ces manifestants avaient pris la peine de se renseigner davantage, ils auraient pu constater que les organisateurs et participants de cette crèche vivante sont aussi impliqués dans des mouvements destinés à aider les plus petits : les handicapés, les jeunes des banlieues, les personnes âgées ou les malades. Bref, il semble normal et légitime de se révolter contre de tels actes de violence justifiée par une conception déformée de la laïcité.

Priez pour vos persécuteurs

Mais des chrétiens ne peuvent pas en rester à ce premier sentiment, bien naturel pourtant. Cet incident violent pourrait être l’occasion pour eux de mettre en pratique les recommandations de Jésus dans les Évangiles :

Aimez vos ennemis, et priez pour vos persécuteurs, afin de devenir fils de votre Père qui est aux cieux, car il fait lever son soleil sur les méchants et sur les bons, et tomber la pluie sur les justes et sur les injustes. (Mt 5, 43-44)

Comme chrétiens, nous avons à porter ces manifestants dans la prière afin qu’ils découvrent le véritable visage de l’Enfant de la crèche. Nous avons à découvrir, par une pure grâce de l’Esprit saint, cette joie cachée qui nous est offerte lorsque nous pouvons davantage ressembler à Jésus :

Heureux êtes-vous quand on vous insultera, qu’on vous persécutera, et qu’on dira faussement contre vous toute sorte d’infamie à cause de moi. Soyez dans la joie et l’allégresse, car votre récompense sera grande dans les cieux : c’est bien ainsi qu’on a persécuté les prophètes, vos devanciers. (Mt 5, 11-12)

Depuis le premier instant de son Incarnation jusqu’à sa mort sur la Croix, Jésus portait son regard d’amour sur chacun d’entre nous, sur ces manifestants et sur tous ceux qui s’opposent à son Amour. Il était heureux d’offrir sa vie pour nous. Comme pour Saül, qui répondit d’abord par la violence à la prédication des premiers chrétiens, Jésus a prié le Père pour eux en disant : « Père, pardonne-leur, ils ne savent pas ce qu’ils font » (Lc 23, 34)

Comment faire ?

Pendant ces quelques jours qui nous séparent de Noël, nous pourrions répondre à l’ignorance et à la violence par l’amour. Comme le disait saint Jean de la Croix (fêté, le 14 décembre, le jour de cette crèche vivante 2019) : « Là où il n’y a pas d’amour, mettez de l’amour et vous récolterez de l’amour » (lettre 47)

Pour cela, demandons à l’Enfant-Jésus de nous prêter son regard  afin de regarder avec ses propres yeux ces manifestants, et tous ceux qui, en France et dans le monde, s’opposent à sa Paix. Demandons-lui son cœur d’Enfant afin de les aimer avec son Esprit saint.

D’une manière plus concrète, nous pourrions nous former une petite image intérieure, dans notre cœur, de l’Enfant-Jésus et lui dire à plusieurs reprises dans la semaine : « Enfant-Jésus, prêtez-moi votre regard et votre cœur afin que je puisse aimer tous ceux qui s’opposent à vous » ou encore : « Enfant-Jésus, bénis ces manifestants et transforme leur cœur. » Et pourquoi ne pas commencer dès aujourd’hui (jusqu’à Noël) une neuvaine à saint Joseph pour qu’il découvre aux hommes le vrai visage de son Fils ?

Pour approfondir ce thème, voir Carmel 168 : La Sainte Face.

Tags:
crèchemanifestationToulouse
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Mathilde de Robien
« S’il te plaît Marie » : une grande suppliqu...
Sanctuaire Notre-Dame de Montligeon
Agnès Pinard Legry
Cas de Covid-19 au sanctuaire de Montligeon :...
Baptême à domicile chez Antoinette Faure
Timothée Dhellemmes
Confinée, Antoinette, 90 ans, a reçu le baptê...
Solenn Varennes
Créations originales et grands classiques, no...
christ en majesté
Fr. Jean-Thomas de Beauregard, op
Le Christ-Roi, ou comment servir un roi qui s...
La rédaction d'Aleteia
Célébrer le dimanche 22 novembre à la maison
La rédaction d'Aleteia
L'ultime enregistrement de Michael Lonsdale s...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement