Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Chaque jour, du beau, du bon et du vrai avec la newsletter d'Aleteia!
Je m'abonne gratuitement!
Aleteia

Le calice qui a survécu aux balles de Daech

CHALICE
Partager

Il a été transpercé d’une balle, tirée par un djihadiste. Pourtant, le calice d’une église catholique de Qaraqosh, en Irak, est toujours debout.

Parce qu’il rappelle tout à la fois le sang des martyrs et la victoire ultime du Christ sur le mal, ce calice est un symbole fort pour les chrétiens d’Orient. Transpercé d’une balle tirée par un membre de l’État islamique, ce calice a été retrouvé debout dans une église catholique de Qaraqosh, en Irak.

This chalice is from a Catholic church in Qarakosh, Iraq. When ISIS terrorized the country and forced 140,000 Christians…

Geplaatst door EWTN op Dinsdag 3 december 2019

Cet objet est un rappel frappant et inspirant des souffrances des quelque 140.000 chrétiens qui ont été forcés de fuir leur pays lors de l’occupation par l’État islamique (EI) du nord de l’Irak. Alors que l’EI installait son califat, plus de 1.000 chrétiens ont été assassinés pendant la guerre civile qui a suivi, et des églises chrétiennes ont été détruites et saccagées.

Aujourd’hui, alors que plusieurs associations (Œuvre d’Orient, AED…) œuvrent pour le retour de ces chrétiens dans leur pays, les chrétiens ne doivent pas les oublier. Fin novembre, une veillée de prière autour de ce calice était organisée à Washington afin de prier pour les chrétiens d’Orient.

CHALICE HIT BY BULLET IN IRAQ
Deirdre McQuade/DMcQuadeStudios.com | Deirdre McQuade/DMcQuadeStudios.