Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Lundi 12 avril |
Saint Jules Ier
home iconPerles du Web
line break icon

Quand un curé évoque la grève avec humour

PHOTO GREVE

© Benjamin Mengelle / Hans Lucas

La gare de l'Est (Paris) le 5 décembre 2019.

Rachel Molinatti - Publié le 06/12/19

Alors que la France est en proie à un mouvement de grève générale depuis le 5 décembre, l'abbé Gaëtan de Bodard, prêtre du diocèse du Mans, a publié un tweet non dénué d'humour.

« L’abbé Gaëtan, tu fais pas la #Grève, toi ? – Mhhhh, la grève pour quoi ? – Pour les régimes spéciaux, ils disent : pour la retraite. – Tu sais, pour nous les prêtres, la retraite, c’est à 75 ans. – Hein ! 75 ans ! Et tu ne fais pas grève. T’es fou ! ».
Cet échange plein de sève avec un enfant du catéchisme a été relaté sur Twitter par l’abbé Gaëtan de Bodard, un prêtre du diocèse du Mans très actif sur les réseaux sociaux. Le curé l’a accompagné avec humour d’une image représentant Agecanonix, le doyen du petit village gaulois qui résiste encore et toujours à l’envahisseur, dans les albums d’Astérix le Gaulois, un personnage illustre pour sa promptitude à s’emporter.

https://twitter.com/abbegaetan/status/1202634047735943174

Plus précisément, les prêtres peuvent recevoir une pension de retraite dès 65 ans mais en général, ils ne commencent leur retraite qu’à 75 ans. Les réactions amusées des internautes ne se sont pas faites attendre. « N’exagérez pas Monsieur l’abbé vous faites bien de temps à autre des retraites… spirituelles ! », lit-on dans un tweet. « Celles-là n’ont aucun pouvoir de nuisance », répond un internaute hilare. Les prêtres sont peut-être fous… de Dieu.


POPE FRANCIS AUDIENCE

Lire aussi :
Le jour où les employés du Vatican ont fait grève (pendant 3 heures)

Tags:
grèvehumourpretreretraiteTwitter
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement