Aleteia logoAleteia logoAleteia
Jeudi 09 février |
Sainte Apolline
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

En Irak, l’appel à la sobriété de Mgr Sako pour Noël

irakienne priant

Ameer Al Mohmmedaw / DPA / Picture-Alliance

La rédaction d'Aleteia - publié le 05/12/19 - mis à jour le 07/04/22

En raison du climat social tendu qui a causé la mort de quelque 430 manifestants en deux mois, Mgr Louis Raphaël Sako, patriarche de l’Église catholique chaldéenne d’Irak, a déclaré qu'il fêterait Noël dans la sobriété.

« Nous n’allons pas installer de sapins décorés dans les églises et sur les places et il n’y aura pas de célébrations ni de cérémonies festives au patriarcat », a affirmé mardi 3 décembre Mgr Louis Raphaël Sako, le patriarche de l’Église catholique chaldéenne d’Irak. Il n’est pas question d’annuler la fête de Noël en elle-même mais de laisser de côté le decorum festif et les apparats qui lui sont habituellement associés.

« Nous allons nous réfugier dans la prière »

Cette déclaration fait suite à la mort de 430 personnes en deux mois au cours des manifestations contre le pouvoir de Bagdad. Le prélat a expliqué que ce choix avait été fait en « respect » pour les victimes et pour une « solidarité avec la douleur de leurs familles ». « Nous allons nous réfugier dans la prière pour les victimes », a annoncé celui qui est connu pour son engagement en faveur du dialogue interreligieux et ses appels pour la paix durant les conflits au Moyen-Orient.

Bagdad et plusieurs villes du sud de l’Irak sont le théâtre d’une crise sociale d’envergure depuis le 1er décembre, l’une des pires qu’ait connu le pays depuis des décennies. Selon l’AFP, près de 40 personnes ont été tuées, et on compte près de 20.000 blessés. Un contexte fragile qui appelle pour le patriarche à une certaine sobriété.


web2-oeuvre-dorient.jpg

Lire aussi :
Une soirée pour soutenir des entrepreneurs d’Irak et de Syrie

Tags:
GuerreIrakNoël
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Le coin prière
La fête du jour





Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement