Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Commencez la journée de la meilleure des manières : recevez la newsletter d'Aleteia
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

« Pour que vive France », le touchant poème du capitaine Clément Frison-Roche

Partager

Alors que la France rend hommage ce lundi 2 décembre aux treize soldats français morts au Mali, plusieurs personnalités ont relayé sur les réseaux sociaux un poème rédigé par l’un d’entre eux, le capitaine Clément Frison-Roche.

Ils étaient nombreux, ce lundi 2 décembre, à se rassembler sur le pont Alexandre III pour rendre un dernier hommage aux treize soldats français, engagés dans le cadre de l’opération Barkhane, morts au Mali. Depuis l’annonce de leur décès, mardi 26 novembre, les hommages, portraits et autres déclarations se sont multipliés sur les réseaux sociaux et dans les médias, donnant à comprendre qui ils étaient et ce qui les animait.

Clément Frison-Roche, capitaine au sein du 5e régiment d’hélicoptères de combat de Pau, fait partie de ces soldats. Marié et père d’une fillette de sept mois, il allait fêter ses 28 ans. En 2014, alors qu’il était aspirant et « colonel des Gardes » de sa promotion de Saint-Cyr, il a écrit un poème intitulé Pour que vive France. Revenant sur le métier des armes, le sens du service et la mort, ces quelques lignes, largement relayés sur les réseaux sociaux, témoignent avec force de l’engagement de ces soldats jusqu’au don ultime d’eux-mêmes.

poeme-clement-frison-roche.jpg

Lire aussi : Militaires tués au Mali : « Ils sont des modèles pour la jeunesse d’aujourd’hui »

Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]