Aleteia logoAleteia logoAleteia
Dimanche 14 avril |
Saint Maxime
Aleteia logo
Au quotidien
separateurCreated with Sketch.

L’Avent avec Aleteia #jour 3 : être pleinement présent à l’autre

shutterstock_1498195019.jpg

fizkes I Shutterstock

Mathilde de Robien - publié le 02/12/19 - mis à jour le 05/11/21

Chaque jour de l’Avent, Aleteia vous propose de devenir disciple du Christ en renouvelant votre cœur en un cœur plus aimant. Chaque semaine sera l’occasion de faire un pas vers plus de prière (dimanche), plus de gratitude (lundi), plus de bienveillance envers son prochain (mardi), plus d’émerveillement devant la Création (mercredi), plus de charité envers les plus démunis (jeudi), plus de sobriété (vendredi), et plus d’attention à notre maison commune (samedi). Aujourd’hui, Aleteia vous invite à être pleinement présent à l’autre.

On demande « comment vas-tu ? » et on n’attend pas la réponse. On écoute distraitement ses enfants raconter leur journée d’école. On ne prête qu’une oreille aux dilemmes existentiels de sa femme ou aux questionnements professionnels de son mari. Autant d’attitudes qui démontrent nos difficultés à être pleinement présent à nos proches.

Parce qu’on pense à ce qu’on doit faire après, parce qu’on est sollicité par son téléphone, parce qu’on n’a tout simplement pas le temps. Pourtant, alors qu’il était déjà « en route », Jésus prit le temps de s’arrêter face à l’homme qui lui demandait comment avoir la vie éternelle. « Jésus posa son regard sur lui, et il l’aima. » (Mc 10, 21). C’est à cette attitude pleine de bienveillance et de tendresse à laquelle Jésus nous appelle.

« Nous parlons d’une attitude du cœur, qui vit tout avec une attention sereine, qui sait être pleinement présent à quelqu’un sans penser à ce qui vient après, qui se livre à tout moment comme un don divin qui doit être pleinement vécu », décrit le pape François dans Laudato Si’. « Jésus nous enseignait cette attitude quand il nous invitait à regarder les lys des champs et les oiseaux du ciel, ou quand en présence d’un homme inquiet « il fixa sur lui son regard et l’aima ». Il était pleinement présent à chaque être humain et à chaque créature, et il nous a ainsi montré un chemin pour surmonter l’anxiété maladive qui nous rend superficiels, agressifs et consommateurs effrénés. » (226).

Essayons de nous exercer aujourd’hui à cette attitude du cœur, en prêtant tout particulièrement attention à ceux qui nous entourent.


WOMAN

Lire aussi :
L’Avent avec Aleteia #jour 2 : noter ses trois « petits plaisirs » du jour

Tags:
AventCoupleEnfantsFamille
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Pave-Aleteia-Ictus-V2.png
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement