Aleteia logoAleteia logoAleteia
Samedi 22 juin |
Saint Thomas More
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

La Fête des Lumières, symbole de la fidélité de la Vierge à ceux qui la prient !

FETE-LUMIERE

Pascal Deloche / GODONG / Leemage

Vincent Olivier - Hozana - publié le 30/11/19 - mis à jour le 06/12/22

La Fête des Lumières est devenue, à Lyon, un incontournable rendez-vous touristique. Célébrée le 8 décembre, jour de l’Immaculée Conception, elle est surtout l’une des manifestations de la relation spéciale qui unit la France à sa protectrice, la Vierge Marie.

La relation qui unit la Vierge Marie à la ville de Lyon remonte à 1168, date de la construction de la première chapelle en son honneur. C’est à partir du XVIIe siècle que la dévotion mariale de la ville devient “officielle” à travers deux processions. L’une populaire et initiée par les hôpitaux en 1638, et l’autre menée le 8 septembre 1643 par les autorités de la ville, le prévôt des marchands et ses échevins. Ces vœux étaient liés à l’intercession de la Vierge lors de graves épidémies.

Les origines de la Fête des Lumières à Lyon ?

Malgré cette longue histoire commune, ce n’est qu’en 1852 que fut célébrée la première Fête des Lumières. Une date qui correspond à l’inauguration d’une statue de Marie en la Chapelle de la Vierge de Fourvière. Cette célébration, initialement prévue le 8 septembre de la même année, avait été reportée une première fois pour des raisons climatiques. Le 8 décembre, alors que les conditions avaient conduit à un second report, les lyonnais décidèrent spontanément d’illuminer leurs foyers et de monter en procession. Un acte de foi auquel il est possible aujourd’hui de s’associer par la prière. Deux ans plus tard, la conception immaculée de la Vierge Marie (quelques neuf mois avant la fête de sa nativité) était proclamée vérité de foi.

La Fête des Lumières nous rappelle que cette foi est la condition nécessaire et suffisante pour devenir “la lumière du monde”.

Aujourd’hui, la Fête des Lumières n’est plus une simple manifestation de piété populaire. La fête est accompagnée depuis 1989 d’un grand nombre d’illuminations et autres manifestations proposées par la municipalité. Un dispositif dont le père Matthieu Thouvenot, vicaire général du diocèse de Lyon, cherche à tirer parti pour déployer une action missionnaire. “Depuis quelques années, la “Mission du 8” est proposée à Lyon, pour aller à la rencontre des visiteurs de la Fête des Lumières, les inviter à entrer dans les églises qui sont ouvertes le soir exceptionnellement, et pour échanger autour de l’histoire locale du 8 décembre et de notre foi”.

D’une certaine manière, la Fête des Lumières nous rappelle que cette foi est la condition nécessaire et suffisante pour devenir “la lumière du monde”. L’événement “Fourvière en Lumière” semble même indiquer qu’il ne s’agit pas que d’un langage imagé signifiant que nous sommes appelés à convertir le monde ou à le transformer. Au contraire, la foi des Chrétiens suffit à remplir le monde de lumière ! De la même manière que les échevins n’imaginaient probablement pas les conséquences de leur vœu en 1643, nous sommes appelés à poser des petits actes de foi et à laisser la Vierge les transfigurer pour faire advenir son règne et celui de son Fils sur Terre !

La Fête des Lumières est donc une très belle occasion de méditer sur le sens de notre foi. Vous pouvez mener cette réflexion en rejoignant la communauté de prière animée par le recteur de Notre-Dame de Fourvière sur Hozana !

Tags:
immaculée conceptionLyonVierge Marie
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-ecrire-sans-vous-NONPOP.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement