Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Chaque jour, du beau, du bon et du vrai avec la newsletter d'Aleteia!
Je m'abonne gratuitement!
Aleteia

« L’ange gardien » des automobilistes donne son nom à un pont d’autoroute

Mairie de Charnay lès Macôn
Partager

Une commune de Saône-et-Loire a baptisé un pont en lui donnant le nom de frère Antoine, un homme qui a vécu plusieurs années à l’abbaye de Cîteaux. Un hommage émouvant.

« Pont frère Antoine ». Voilà le nouveau nom donné au pont qui surplombe l’autoroute A6 à hauteur de Charnay-les-Mâcon (Sâone-et-Loire), ainsi que le rapporte le quotidien La Croix. Un nom atypique en l’honneur de frère Antoine (Paul Fournel à l’état civil), un oblat qui avait passé plusieurs années à l’abbaye voisine de Cîteaux (Côte-d’Or). Il avait vécu au sein de la communauté cistercienne avant de s’installer à Charnay-les-Mâcon.

Une mission bien particulière

L’une de ses activités favorites était de bénir les automobilistes depuis le pont de l’autoroute A6, vêtu de son habit religieux à capuche et armé d’une colombe en bois ornée d’un Sacré-Cœur. Il pouvait y passer plusieurs heures par jour. Un hobbie original mais qui ne manquait ni de charme, ni de sens, et qui a marqué aussi bien les habitants de la commune que les automobilistes. Alors que l’homme de Dieu s’est éteint le 27 novembre 2018, la commune a souhaité lui rendre hommage avec ce baptême qui reconnaît son élan missionnaire singulier.