Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Jeudi 29 octobre |
Saint Narcisse
home iconPerles du Web
line break icon

Quand le groupe IAM se faisait connaître grâce à une radio chrétienne

IAM

Capture d'écran YouTube IAM Officiel

Bérengère Dommaigné - Publié le 27/11/19

Dans une interview accordée au quotidien La Marseillaise, le 18 novembre dernier, le célèbre groupe de rap IAM, qui a fêté ses 30 ans de carrière, est revenu sur ses débuts et le soutien local reçu à l'époque par... la radio diocésaine, Radio Dialogue, devenue depuis RCF Marseille.

Alors qu’il est en promo pour son nouvel album Yasuke, du nom d’un esclave africain du XVIe siècle qui entra au Japon au service des Jésuites et devint le premier samouraï étranger, le célèbre groupe de rap marseillais a raconté une jolie anecdote à nos confrères du quotidien la Marseillaise.

Pour les connaisseurs, ce nouvel opus évoque la nostalgie du groupe et de leurs jeunes années. « C’est une nostalgie de personnes qui étaient adolescentes dans les années 1980. Cette période de nos débuts, c’était celle de nos 17 ans. On a des souvenirs formidables car nous étions jeunes, avec l’enthousiasme de découvrir une nouvelle culture », reconnaît le chanteur Akhenaton, qui se souvient également de leurs premières diffusions à la radio. Après des passages à la radio communiste Sprint, le groupe de rap a été diffusé sur les ondes de Radio Dialogue dont les locaux étaient au sein de l’archevêché. 


NATHAN JOHN FEUERSTEIN

Lire aussi :
NF, le phénomène rap : « Dieu m’a donné ce don »

Et le chanteur de raconter « les catholiques nous ont aussi ouvert leurs portes, pour passer du hip-hop de 22h à 6h du matin, alors qu’avant notre créneau étaient diffusées des émissions religieuses. L’archevêque nous appelait “mes enfants” ! On a ainsi bénéficié, dans les débuts d’IAM, au début de la culture hip-hop, d’une ouverture d’esprit et d’une absence d’appréhension ou de peur de gens qui n’étaient ni de notre milieu, ni de notre culture. Dans le monde clivé d’aujourd’hui, ce serait peut-être plus compliqué ».

Un bel hommage à cette radio diocésaine qui en 2015, a rejoint le réseau francophone RCF, un réseau composé aujourd’hui de 64 radios locales en France et en Belgique et de 270 fréquences.  

Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Tags:
hip-hopMusiqueradioraptélévision
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Domitille Farret d'Astiès
Elles ont appris à les aimer : ces ...
statue de femme les yeux bandés
Mgr Benoist de Sinety
Dans nos aveuglements, le diable montre son v...
Mathilde de Robien
Franz et Franziska Jägerstätter, un couple un...
NIEMOWLĘ
Mathilde de Robien
Ces prénoms féminins qui portent en eux le sc...
Timothée Dhellemmes
En Europe, les lieux de culte se reconfinent ...
belle mère et belle fille
Jeanne Larghero
S’embrouiller avec sa belle-mère en trois leç...
KOMUNIA ŚWIĘTA
Mathilde de Robien
A.R.D.O.R., un bel acrostiche pour savoir com...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement