Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Commencez la journée de la meilleure des manières : recevez la newsletter d'Aleteia
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Combien de temps passons-nous au purgatoire ?

HOLY SOULS IN PURGATORY
Public Domain
Partager

La bonne nouvelle est que le purgatoire n’est qu’une étape, un « sas » de préparation avant d’aller au Ciel.

Après notre mort, si nous allons au purgatoire, combien de temps y resterons-nous ? Le Catéchisme de l’Église catholique en dit assez peu sur cette dernière étape de préparation à la vie éternelle. 

« L’Église appelle Purgatoire cette purification finale des élus […] Pour ce qui est de certaines fautes légères, il faut croire qu’il existe avant le jugement un feu purificateur, selon ce qu’affirme Celui qui est la Vérité, en disant que si quelqu’un a prononcé un blasphème contre l’Esprit saint, cela ne lui sera pardonné ni dans ce siècle-ci, ni dans le siècle futur (Mt 12,31). Dans cette sentence nous pouvons comprendre que certaines fautes peuvent être remises dans ce siècle-ci, mais certaines autres dans le siècle futur (S. Grégoire le Grand, dial. 4, 39). » (n°1031)

« Tout péché, même véniel, entraîne un attachement malsain aux créatures, qui a besoin de purification, soit ici-bas, soit après la mort, dans l’état qu’on appelle purgatoire. » (n°1472)

L’Église ne donne pas de réelles indications quant à la durée de cette étape de purification, pour deux raisons. 

D’abord, tout dépend de ce que l’on entend par « durée ». Traditionnellement, le purgatoire désigne le lieu — on devrait plutôt dire l’état — qui permet de nous purifier de la peine temporelle (la marque laissée par les péchés malgré l’absolution). On peut donc parler de durée dans la mesure où l’âme subit au purgatoire un processus de purification qui a un début et une fin. Cependant, cette durée ne se mesure a priori pas de la même manière que dans notre vie terrestre.

Lire aussi : Faut-il craindre le Purgatoire ?

D’autre part, le purgatoire est différent pour chaque personne. Dieu étant un juge juste, il détermine une « peine » en fonction de notre attachement au péché. Cet attachement variant d’un individu à l’autre au moment de la mort, chacun vivra au purgatoire une expérience qui lui est propre. Certains y passeront quelques « minutes », d’autres plutôt des « années ». C’est pourquoi il est impossible de connaître la durée d’un séjour au purgatoire.
Ce qui est sûr, et particulièrement important, c’est que ce séjour n’est pas éternel. Il ne s’agit que d’une étape. 

Lire aussi : Pourquoi est-il bon de rêver du Ciel ?

La souffrance engendrée par le processus de purification ne dure pas éternellement, car sinon cela ne s’appellerait pas le purgatoire mais l’enfer.
À la fin des temps, quand le Seigneur reviendra, le purgatoire cessera d’exister, car toutes les âmes qui s’y trouvent auront été purifiées, et sa fonction aura été remplie. Toutes les âmes du purgatoire iront au Ciel, et le purgatoire n’existera plus.

Ce que disents les grands saints sur le Paradis :
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]