Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Et si vous receviez de bonnes nouvelles chaque matin ? Inscrivez-vous à la newsletter d'Aleteia !
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Un « pot commun » pour les 50 ans de sacerdoce du pape François

POPE AUDIENCE
Partager

L’anniversaire du sacerdoce du Pape (déjà 50 ans !) est l’occasion de prier pour lui. C’est aussi un bon moment pour s’interroger sur son rôle au sein de la communauté chrétienne et dans le monde, et sur notre propre fidélité à son ministère.

L’équipe de l’association Hozana, qui propose un outil permettant aux chrétiens de s’unir dans la prière pour des occasions ou attentions particulières, a lancé pour les 50 ans de sacerdoce du Pape un « cadeau commun » : une communauté de prière au sein de laquelle des croyants du monde entier peuvent s’unir et offrir leur prière au Saint-Père. Successeur de Pierre et chef de l’Église, le Pape incarne une réalité qui dépasse largement la vie de tout homme. La lourdeur et la complexité de sa responsabilité peut paraître écrasante, et les prières des fidèles et du clergé, et plus encore le don de l’Esprit, sont une nécessité pour pouvoir l’assumer. En effet, le Pape dirige l’institution la plus vieille et la plus universelle du monde. Plus encore, il occupe une fonction définie par le Christ lui-même, ce qui lui confère une immense autorité, morale sinon temporelle.

À la suite du Christ, le Pape est prêtre avant tout ; ce qui signifie que sa mission, à la tête de tous les autres prêtres, est de conduire chaque personne auprès du Père. Il remplit la mission confiée par Jésus à Pierre : « Fais paître mes brebis » (Jn 21, 17). Et, comme la parabole de la brebis égarée le rappelle avec éloquence, il s’agit de faire paître chaque brebis une à une, et non de faire paître le troupeau. Le Pape est donc responsable du fait que l’Église offre à chaque personne la possibilité de rencontrer le Christ et de cheminer vers la sainteté.

Lire aussi : Prière pour les personnes consacrées

Ce rôle d’intermédiaire est soutenu par l’ensemble de l’institution ecclésiastique, fruit d’une longue histoire — en même temps qu’il lui donne son sens. Sans cette rencontre, l’institution ecclésiale perd de son sens en s’éloignant de sa vocation. C’est pour cette raison que certains chrétiens, laïcs ou religieux, peuvent regretter un trop grand investissement du clergé sur des questions sociales ou politiques —  l’appel personnel du Christ appelant à une réponse personnelle de chaque personne.

Parce qu’il perpétue cet appel personnel du Christ à chacun, le Pape a la responsabilité d’inviter les laïcs à être la lumière du monde — d’une façon qu’il ne peut pourtant pas définir, car elle sera unique à chacun selon sa place dans le monde. Hozana, dont le fondateur Thomas va rencontrer le Pape grâce au Voyage du Bien Commun, va lui présenter en offrande la prière de milliers de fidèles pour le soutenir dans sa mission : joignez-vous à ce cadeau commun !

Lire aussi : Ce pays où le pape François rêvait d’être envoyé en mission

Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]