Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Chaque jour, du beau, du bon et du vrai avec la newsletter d'Aleteia!
Je m'abonne gratuitement!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

L’arbre de gratitude, un bel outil pour apprendre à dire « merci »

merci
© Nelosa - Shutterstock
Partager

Exprimer sa gratitude, cela s’apprend, et ce pour le plus grand bonheur de la vie de famille. Remercier pour un service rendu, un bon moment passé ensemble ou tout simplement pour les merveilles de la Création, sont autant d’attitudes qui transforment les relations familiales.

« La gratitude est une vertu qui se cultive en famille », affirme le père Lionel Dalle dans son livre Le miracle de la gratitude (Éditions Emmanuel). Et pour inciter chacun à prendre part à ce bel exercice, il propose une activité simple et ludique appelée « l’arbre de gratitude » :

« Dessinez un arbre et collez-le sur un mur. Chaque soir, venez tous déposer votre moment préféré de la journée, écrit (en secret) au verso d’un post-it. Le dimanche, lisez ensemble les joies de la semaine et louez le Seigneur pour les merveilles de vos vies ! ».

Un excellent exercice pour petits et grands, pour apprendre à reconnaître les bienfaits et les dons qui émaillent nos journées, et pour acquérir le réflexe de remercier l’auteur de ce bienfait, qu’il soit son conjoint, son enfant, son père ou sa mère, ou encore le Seigneur.

Quels effets ?

« Chacun est heureux d’avoir son temps de parole, joyeux d’entendre les petits bonheurs des autres. C’est un moment de qualité familiale qui nous fait tous grandir ! », témoigne une famille dans l’ouvrage de Lionel Dalle. Outre ce moment d’unité et de joie familiale, ce sont les relations entre les uns et les autres qui tendent à se transformer, à se fortifier. « Si chaque conjoint pouvait prendre la peine de noter toutes les attentions, tous les efforts que l’autre accomplit chaque semaine pour le bien commun, notre regard changerait », écrit Hugues Dollié dans Femmes, aimez vos maris.

Lire aussi : S’exercer à la gratitude avec la règle des 3R

Reconnaître un service rendu ou remercier l’autre pour une corvée sont effectivement la source d’une plus grande harmonie conjugale, familiale et fraternelle. « La gratitude fait régner un climat de joie, de paix, en augmentant l’attention aux autres et en facilitant la communication. Elle encourage la bienveillance et diminue la violence », souligne Lionel Dalle. Concernant la vie de couple, « elle aide chacun à se disposer au don de soi, vertu au cœur de l’amour conjugal ». Et dire que cela ne tient qu’à quelques crayons et des post-it !

Le miracle de la gratitude, pour goûter une vie nouvelle, Lionel Dalle, Éditions Emmanuel, octobre 2019, 15 euros.

Les grâces de la gratitude : les conseils des grands saints
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]