Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mardi 21 septembre |
Saint Matthieu
home iconPerles du Web
line break icon

Comment garder le moral après un quart d’heure passé sur les réseaux sociaux ?

pray

Mangostar | Shutterstock

Philip Kosloski - Publié le 18/11/19

Il suffit souvent de quelques minutes à peine passées sur les réseaux sociaux pour voir son humeur s’assombrir : colère, tristesse, ras-le bol… Et s’il vous suffisait de lire saint Jean de la Croix pour (re)mettre ces émotions négatives à leur place ?

Combien de temps vous a-t-il fallu, la dernière fois que vous avez balayé votre fil d’actualité, pour lire une nouvelle qui a suscité en vous un sentiment de colère ou de tristesse ? deux minutes ? Un peu plus ou un peu moins ? C’est le reproche souvent adressé aux sites d’information qui se font de plus en plus souvent l’écho de ce qui ne va pas dans le monde. Comment dès lors ne pas tomber dans cette sinistrose ambiante ?

Il est urgent de remettre les choses à leur place. La paix et l’amour sont ce que Dieu a souhaité pour l’homme. Aux chrétiens donc d’y revenir inlassablement, en dépit de ce qu’ils peuvent lire, voir ou entendre sur les réseaux sociaux. Dans Les dits de lumière et d’amour, saint Jean de la Croix écrit ainsi :

« Tâchez de conserver votre cœur en paix ; que nul événement de ce monde ne le trouble ; songez que tout doit finir. »

Si elles sont brèves, ces paroles n’en demeurent pas moins pertinentes et brûlantes d’actualité. Guerres, catastrophes naturelles, attentats, violences conjugales… Le monde est parsemé de souffrances. Mais elles auront une fin. « Songez que tout doit finir », rappelle saint Jean de la Croix.




Lire aussi :
Les dix degrés de l’échelle de l’Amour selon saint Jean de la Croix

Notre temps sur terre est limité et le monde que nous habitons est temporaire. En tant que chrétien nous avons le devoir de promouvoir la paix et la justice. Même si notre influence est limitée, il en va de notre responsabilité. Mais à chacun aussi d’accepter de s’en remettre à Dieu. Voir la souffrance de millions de personnes sur les réseaux doit nous toucher et nous pousser à agir. Mais cela ne doit pas troubler notre paix intérieure. Dieu a un plan pour chacun d’entre nous, nos propres vies ne sont pas le fruit d’un hasard, nous existons en vue de quelque chose. Si nous parvenons à reconnaître cette réalité, l’actualité mondiale ne nous échappera pas, car nous serons tout à la fois acteur et confiant : agissons mais ce que nous ne pouvons pas faire, laissons-le à Dieu.

Les dix conseils de saint Benoît pour avoir une vie sereine :
Tags:
facebookinformationPrièrereseaux sociaux

Soutenez Aleteia !

A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
I.Media
Mariage homosexuel, pilule, suicide assisté : un texte inédit de ...
2
La rédaction d'Aleteia
Union européenne, vaccination… ce que François a dit dans l’avion...
3
Cerith Gardiner
Douze dévotions mariales pour douze circonstances de la vie
4
Raphaëlle Coquebert
« Marguerite-Marie Alacoque était une personnalité hors-norme et ...
5
Erick et Sylvie Pétard
Timothée Dhellemmes
[VIDEO] Attentats du 13 novembre : « Nos filles sont avec Dieu et...
6
Jeanne Larghero
Contraception : si c’est gratuit, c’est toi le produit !
7
Matthew McConaughey
Dolors Massot
La rencontre qui a changé la vie du héros d’Interstellar
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement