Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Démarrez la journée avec la newsletter d'Aleteia
Je m'abonne gratuitement !
Aleteia

Sacré-Cœur de Montmartre : un centenaire qui vaut bien un son et lumière

Parcours crypte Montmartre jubilé
© Luc Arden
Le parcours dans la crypte de Montmartre à l'occasion du jubilé.
Partager

Alors qu’une année jubilaire vient de s’ouvrir pour fêter le centenaire de la consécration de la basilique du Sacré-Cœur de Montmartre, plusieurs démarches sont proposées aux pèlerins. Parmi elles, un parcours scénographique dans la crypte ouvert au public et imaginé par Bruno Seillier. « Une invitation à ouvrir son cœur pour que le Christ puisse prendre sa place », explique-t-il à Aleteia.

On le connaît pour « La Dame de Cœur », monumental sons et lumières sur le parvis de Notre-Dame de Paris qui a bluffé des centaines de milliers de spectateurs en 2017 et 2018, mais aussi pour ses illuminations de la cour d’honneur des Invalides, du château de Saumur, du palais des papes d’Avignon… À l’occasion du centième anniversaire de la consécration la basilique du Sacré-Cœur de Montmartre, Bruno Seillier s’est tourné vers ce haut lieu de la culture et de la foi et a monté un parcours spirituel dans la vaste crypte de 2.000 mètres carrés, ainsi qu’une illumination à l’intérieur de la basilique.

Introduire au mystère du cœur du Christ

Le chemin dans la crypte, ouvert gratuitement au public, a pour objectif d’introduire au mystère du cœur du Christ. « C’est une invitation à ouvrir son cœur pour que le Christ puisse prendre sa place », explique Bruno Seillier à Aleteia. Dix mois de travail lui ont été nécessaires pour créer les 22 espaces qui prennent place dans l’immense chapelle souterraine, mêlant chants et illuminations. « La lumière sans la musique a moins de sens et la musique appuie la lumière. Les deux respirent ensemble », souffle-t-il.

Parcours jubilé Montmartre
© Luc Arden
Un espace du parcours dans la crypte de Montmartre à l'occasion du jubilé.

À l’intérieur, le visiteur trouve des décors, de grandes œuvres de peinture imprimées sur des tissus géants de huit mètres de haut ainsi que des vidéos qui lui permettront de s’immerger dans l’histoire du Salut. Ici, pas de texte lu à voix haute mais des chants dans certains espaces pour inviter à la contemplation. Se présentant comme un chemin de conversion intérieure, le parcours scénographique commence avec l’image du cœur sacré de Jésus pour s’achever avec celle de la Vierge Marie. Chaque visiteur peut déambuler comme il le souhaite entre les espaces, allant et venant à son rythme.

« Le Sacré-Cœur est de tout temps. On part à la recherche du cœur de Jésus. Il y a quelqu’un qui nous appelle. Où se cache-t-il ? Comment s’est-il dévoilé à nous ? »

« Le mystère du Sacré-Cœur est dans le mystère de la Trinité », souligne encore Bruno Seillier qui, s’il n’en est pas à son coup d’essai, s’enthousiasme de composer pour la première fois un show à dimension catéchétique. Mgr Jean Laverton, recteur de la basilique, lui a d’ailleurs demandé une grande fidélité aux Écritures. « Le Sacré-Cœur est de tout temps. Il est déjà présent dans la Révélation mais les hommes vont affiner ce mystère au fil du temps. C’est le cœur du mystère du Salut, sa quintessence. Et pour apprécier cette quintessence, il faut commencer par le début. “Au commencement était le Verbe” (Jn 1, 1). Ce qui est bouleversant, dans le fait de travailler sur ce sujet, c’est que cela montre l’unité totale du Salut. Tout est uni. Le mystère de l’amour de Dieu a deux poumons : l’Ancien et le Nouveau Testaments. On part à la recherche du cœur de Jésus. Il y a quelqu’un qui nous appelle. Où se cache-t-il ? Comment s’est-il dévoilé à nous ? ».

Dans la basilique, une autre illumination est proposée, qui a été dévoilée le 20 octobre 2019, jour de l’ouverture de l’année jubilaire. Il s’agit cette fois-ci d’une scénographie qui permet de comprendre comment lire l’espace liturgique. Plusieurs espaces sont éclairés tandis que résonne l’Ave verum corpus de William Byrd sous les coupoles de l’édifice. Confiée aux religieuses, elle fonctionne trois à quatre fois par jour.

Pratique : Parcours dans la crypte gratuit et ouvert à tous du lundi au dimanche de 10h à 18h. Durée : 45 minutes. Inscription obligatoire à jubile@sacrecoeurdemontmartre.fr pour les groupes de 25 personnes et plus. Illumination dans la nef et le chœur de la basilique du mardi au dimanche (entrée libre), trois fois par jour. Durée : 5 minutes.