Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Et si vous receviez de bonnes nouvelles chaque matin ? Inscrivez-vous à la newsletter d'Aleteia !
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Raymond Poulidor, la mort d’un champion populaire

Partager
On le surnommait affectueusement « Poupou ». Raymond Poulidor, éternel second du Tour de France, s’est éteint ce mercredi 13 novembre à l’âge de 83 ans. S’il n’a jamais gagné la Grande Boucle, il n’en demeure pas moins une légende du cyclisme français au palmarès exceptionnel. Grimpeur hors pair, aussi performant sur les classiques que les grands Tours, il a notamment remporté un Tour d’Espagne (1964), deux classiques avec Milan-San Remo (1961) et la Flèche wallonne (1963), un doublé sur Paris-Nice (1972 et 1973) ainsi qu’au Dauphiné (1966 et 1969). Au total, « Poupou » a remporté 189 courses et demeure le coureur qui est monté le plus grand nombre de fois sur le podium du Tour. Cycliste au grand cœur, il avait également fait don d’un maillot à la chapelle Notre-Dame-des-Cyclistes. Située dans les Landes, cette dernière a la particularité d’avoir ses murs ornés des maillots de grands champions cyclistes.

Lire aussi : Notre-Dame des cyclistes, le sanctuaire du vélo

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement
La rédaction d'Aleteia
Quand François rencontre Raoni
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]