Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Et si vous receviez de bonnes nouvelles chaque matin ? Inscrivez-vous à la newsletter d'Aleteia !
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Les lieux de la Bible : Beth-Shéan et l’héroïque combat de Saül

Théâtre romain de Scythopolis
Théâtre romain de Scythopolis
Partager

Beth-Shéan est une ville biblique importante par sa position stratégique. Située sur le couloir du Jourdain, la richesse de ses terres ont contribué à son développement et à son évocation à maintes reprises dans la Bible, plus particulièrement lors de l’action guerrière de Saül, ce premier roi d’Israël…

Un millefeuille archéologique. Beth-Shéan fait figure de pain béni pour les archéologues puisque cette cité biblique présente près d’une vingtaine de couches d’occupation successives dont les plus anciennes remontent très loin, au IVe millénaire av. J.-C. Beth-Shéan offre donc un témoignage unique sur l’évolution urbaine dès la plus haute antiquité jusqu’à la période tardive.

Elle prendra pour nom Scythopolis dès l’époque romaine, et comprendra de nombreux monuments témoignant de son importance, un temple, une fontaine monumentale, un édifice érigé en l’honneur d’Antoine, et surtout un théâtre comptant parmi les mieux conservés d’Israël. Bien avant cette riche période tardive, Beth-Shéan avait, cependant, tout d’abord appartenu aux Cananéens avant qu’elle ne soit conquise par Israël…

Une cité cananéenne résistant à Israël

Beth-Shéan est, en effet, avant tout connue dans l’Histoire biblique pour avoir été une implantation cananéenne notoire dès le IIIe millénaire. Les Cananéens y formèrent une entité multiple aux contours flous, vaste ensemble de peuples habitant ces régions, certains d’origine sémite remontant à Canaan, dernier-né des fils de Cham, lui-même fils de Noé selon la Genèse.

Lire aussi : Les lieux de la Bible : Laqish, la forteresse du royaume de Juda

Lors du partage de la Terre promise, Beth-Shéan revint à Manassé, fils d’Ézéchias et roi de Juda. Mais les Philistins associés aux Cananéens sont encore installés en cette ville promise et semblent bien menaçants et peu enclins à la quitter, ainsi qu’en témoigne la Bible au livre de Josué « La montagne ne nous suffit pas, et en plus ils ont des chars de fer, tous les Cananéens qui habitent le pays de la plaine, ceux de Beth-Shéane et de ses dépendances comme ceux de la plaine de Yizréel ».

L’héroïque combat de Saül

Mais, le premier roi d’Israël Saül, raconte le récit biblique, les combattra avec vigueur lors de la bataille de Gelboë ; Bataille dont le premier Livre de Samuel évoque toute la dureté et violence : « Les Philistins livraient bataille à Israël. Les hommes d’Israël s’enfuirent devant les Philistins et tombèrent, frappés à mort, sur le mont Gelboé ».

Lire aussi : Les lieux de la Bible : Hébron, la ville où Dieu rencontra Abraham

Le poids du combat se porte alors vers Saül, « les tireurs d’arc le surprirent, et il fut gravement blessé par les tireurs ». Quelque temps après, Saül rend son dernier souffle en se jetant sur sa propre épée pour ne pas être tué par ses opposants. Ses ennemis n’auront aucune pitié de lui,  ils « lui coupèrent la tête et le dépouillèrent de ses armes », précise encore la Bible.

Beth Shéan
A.Sobkowski - Creative Commons
Site archéologique de Beth-Shéan.

L’infamie sera au comble lorsqu’ils clouèrent, enfin, le corps de Saül sur le rempart de la ville de Beth-Shéan. Mais, lorsque succédant à Saül, David deviendra roi, ce dernier vengera cette mort inique et vainqueur, il reprendra la ville aux Philistins et Cananéens, faisant ainsi définitivement de Beth-Shéan une cité biblique, cinquième district du royaume d’Israël.

Lire aussi : Les lieux de la Bible : Sichem, la ville où Dieu apparaît à Abraham

Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]