Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Démarrez la journée avec la newsletter d'Aleteia
Je m'abonne gratuitement !

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Ardèche : deux églises sinistrées et fermées après le séisme

web2-church-teil-seisme-afp-000_1m67lh.jpg
L’église Notre-Dame-de-l’Assomption du Teil.
Partager

Un séisme d’une magnitude supérieure à 5 sur l’échelle de Richter a fortement secoué le sud de la France ce lundi 11 novembre. Au Teil, en Ardèche, deux églises lourdement endommagées, ont dû fermer leurs portes.

La France n’avait pas connu de séisme aussi fort depuis 1980. Lundi 11 novembre, un tremblement de terre d’une magnitude supérieure à 5 sur l’échelle de Richter a touché de plein fouet l’Ardèche et la Drôme. Le bilan fait état de quatre blessés dont un grave à Montélimar et de nombreux bâtiments endommagés. En Ardèche, sur la commune du Teil (qui compte près de 8.500 habitants), deux églises se retrouvent fermées après le constat de graves dégâts.

« La voûte s’est effondrée et le clocher menace à son tour de le faire. »

« L’église Notre-Dame de l’Assomption du Teil a subi de nombreux dommages : la voûte s’est effondrée et le clocher menace à son tour de le faire », a expliqué Mgr Jean-Louis Balsa, évêque de Viviers. « L’église est donc fermée durablement ». Il est actuellement impossible d’entrer à l’intérieur du bâtiment. Une autre église, Saint-Étienne de Melas, également dans la commune du Teil, est sinistrée et fermée.

Exprimant toute sa reconnaissance « aux pompiers, aux gendarmes, à la police municipale et aux services municipaux qui consacrent leur temps, leurs forces et leur énergie pour aider la population », l’évêque de Viviers demande « à tous les chrétiens de prier pour les sinistrés et pour la communauté chrétienne du Teil et de Melas qui n’a plus de lieu pour se réunir mais qui reste bien vivante autour de son curé, père Christian Noble ». Responsable de la paroisse Bienheureux-Charles-de-Foucauld, le père Christian Noble gère au total un ensemble de douze clochers, dont l’église du Teil. Pour témoigner de sa solidarité avec la communauté du Teil, Mgr Jean-Louis Balsa célébrera la messe dans les environs. « Nous sommes en train de réfléchir à un lieu », indique le diocèse.

Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]