Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Démarrez la journée avec la newsletter d'Aleteia
Je m'abonne gratuitement !

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Plus d’un enfant sur deux ne dort pas suffisamment

Child Sleeping
Shutterstock
Partager

Aux États-Unis, seuls 48% des enfants en âge d’aller à l’école dorment 9 heures ou plus par nuit en semaine, révèle une étude publiée fin octobre par l’Académie américaine de pédiatrie portant sur la durée de sommeil des enfants de 6 à 17 ans.

Une étude américaine, menée sur près de 50.000 enfants et publiée en octobre, révèle que plus d’un enfant sur deux est un manque de sommeil. En d’autres termes, la moitié des enfants n’a pas son quota d’heures. Pour le Dr Hoi See Tsao, auteur de cette étude, ce déficit de sommeil est regrettable car il empêche les enfants d’atteindre leur plein potentiel. « En tant que prestataires de soins, nous voulons que chaque enfant atteigne son plein potentiel. Nos recherches montrent que les enfants qui dorment suffisamment ont plus de chances de s’épanouir dans leur enfance par rapport aux enfants qui manquent de sommeil », a-t-il déclaré. Il a en effet été démontré que plus les enfants dormaient, plus ils manifestaient de l’intérêt et de la curiosité pour de nouvelles choses, s’intéressaient à l’école, faisaient leurs devoirs et arrivaient à garder leur calme dans les situations de stress.

Lire aussi : Pourquoi les enfants dorment-ils moins bien qu’avant ?

Certes cette étude mesure la durée de sommeil des petits Américains, mais elle a le mérite d’inviter à se demander si les petits Français sont logés à la même enseigne ou pas. À titre d’information, l’Inserm (Institut national de la santé et de la recherche médicale) recommande un nombre d’heures de sommeil qui varie selon l’âge de l’enfant :

Les nourrissons âgés de 4 à 12 mois devraient dormir de 12 à 16 heures.
Les enfants âgés de 1 à 2 ans devraient dormir de 11 à 14 heures.
Les enfants âgés de 3 à 5 ans devraient dormir 10 à 13 heures.
Les enfants de 6 à 12 ans devraient dormir de 9 à 12 heures.
Les adolescents de 13 à 18 ans devraient dormir entre 8 et 10 heures.

Bien dormir pour bien grandir

Reste donc à savoir si vous devez avancer ou pas l’heure du coucher de votre enfant. Pour faciliter l’endormissement, les spécialistes recommandent de mettre en place un rituel du coucher, et mettent en garde contre l’usage des écrans le soir qui excitent le cerveau. « L’écran, notamment avant d’aller dormir, excite le cerveau de l’enfant et empêche la mélatonine d’être secrétée (hormone qui induit le sommeil et qui est inhibée par la lumière) », précise Eric Osika, pédiatre, dans un article publié sur le site de Laurence Pernoud.

Lire aussi : Comment aider un enfant à trouver le sommeil ?

En cas d’angoisse, la psychothérapeute Véronique Lemoine Cordier, dans son livre Guide de survie à l’usage des parents (Quasar), conseille quant à elle de répéter chaque soir à l’enfant au moment du coucher : « Tu es en sécurité. Tu peux t’endormir tranquillement car, même si je ne suis plus avec toi, je continue à t’aimer et à veiller sur toi. Tu peux être certain que nous nous retrouverons demain matin, et que tout va bien. Dormir permet de grandir ».

Découvrez dix plantes pour s'endormir rapidement :
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]