Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Démarrez la journée avec la newsletter d'Aleteia
Je m'abonne gratuitement !

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Le pape François encourage à regarder le monde païen avec les « yeux de la foi »

Pape François
Antoine Mekary / ALETEIA
Le pape François lors de l'audience générale du 6 novembre 2019.
Partager

Au cours de l’audience générale du 6 novembre 2019, le pape François a poursuivi sa catéchèse sur les Actes des Apôtres, encourageant les fidèles à regarder le monde païen, non pas avec hostilité, mais bien avec les « yeux de la foi ».

À Athènes, lieu de vie des intellectuels de tous bords, saint Paul se heurte au paganisme. Pourtant, il choisit d’adopter un regard ouvrant une voie entre l’Évangile et le monde païen, a expliqué le pape François lors de l’audience générale du 6 novembre 2019 place Saint-Pierre au Vatican, durant laquelle il a poursuivi sa catéchèse sur les Actes des Apôtres. Cet « impact » avec le monde païen le pousse à créer « un pont vers le dialogue avec cette culture ». Paul, a souligné le Pape, « ne regarde pas la cité et le monde païen avec hostilité mais avec les yeux de la foi ». Le pontife a interrogé les fidèles sur leur façon de voir leurs villes : « Les observons-nous avec indifférence ? Avec mépris ? Ou avec la foi qui reconnaît les enfants de Dieu au milieu des foules anonymes ? ».

Expliquant que le « Créateur est toujours recherché pour que chacun puisse le trouver », Paul montre aux Athéniens la « disproportion entre la grandeur du Créateur et les temples construits par l’homme ». De cette façon, il annonce le Seigneur, « Celui que les hommes ignorent, mais connaissent : l’Inconnu-Connu », a déclaré le Pape, citant ici Benoît XVI lors de son discours devant des intellectuels au Collège des Bernardins à Paris en 2008.

« Reconsidérer le sens de l’existence humaine »

Après sa catéchèse, le Pape a demandé aux fidèles français de prier l’Esprit-Saint afin « d’apprendre à construire des ponts avec ceux qui ne croient pas ». « Que nous sachions toujours leur témoigner de notre foi, en portant sur eux un regard d’amour qui touche même les cœurs les plus endurcis », a-t-il lancé.

Lire aussi : Saint Paul, sans doute le meilleur coach pour la mission

Le mois de novembre, consacré à la mémoire et à la prière des défunts, est l’occasion de « reconsidérer le sens de l’existence humaine et de la vie éternelle », a encore souligné le successeur de Pierre. « Que ce temps soit un encouragement à comprendre que la vie a une grande valeur lorsqu’elle est vécue comme un don, non seulement pour soi-même, mais pour Dieu et son prochain ».

En images : Les plus beaux cimetières du monde
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]