Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Et si vous receviez de bonnes nouvelles chaque matin ? Inscrivez-vous à la newsletter d'Aleteia !
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Dans cette maison de retraite, les animaux égayent la vie des pensionnaires

web2-poney-france-bleu.jpg
Partager

Un établissement pour personnes âgées dans la Vienne accueille, outre les résidents, plusieurs animaux domestiques. Un projet qui vise à améliorer le bien-être quotidien des personnes dépendantes.

Une chouette hulotte, un poney, un cygne… Non non, vous n’êtes pas au jardin d’acclimatation ou au beau milieu d’une animalerie mais à l’Ehpad Pierre Péricard, situé à Civaux (Vienne). Cette maison de retraite qui accueille 59 personnes âgées mise sur la présence d’animaux. Ceux-ci semblent en effet avoir des effets positifs sur le moral et l’énergie des résidents. Outre Crème, un poney qui vient faire une visite mensuelle avec sa propriétaire, la structure compte de nombreux résidents à quatre pattes…et à nageoires.

« On a commencé par des chats, Galipette et Isidore, puis un chien, un Golden Retriever. Nous avons aussi des poissons dans plusieurs aquariums, et après le poney qui vient tous les mois, nous projetons d’accueillir en 2020 une chouette hulotte qui pourra se poser sur le bras d’un résident et aussi un cygne », confie à France Bleu Carl Hervouet, directeur de l’Ehpad. La proximité avec un animal domestique ou de compagnie est en effet connue pour avoir de nombreuses vertus auprès de personnes fragiles. Pour certains, elle va raviver des souvenirs anciens, pour d’autres, elle va générer de la douceur. On n’espère plus qu’une chose : que la ménagerie puisse s’agrandir pour plus de bien-être pour les personnes âgées.

Lire aussi : Peyo, le cheval au grand cœur

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]