Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Vendredi 15 octobre |
Sainte Thérèse d'Avila
Aleteia logo
home iconActualités
line break icon

Mgr Paglia lance un nouvel appel en faveur d’une véritable « culture du soin »

PRESS CONFERENCE

Antoine Mekary | ALETEIA | I.Media

I.Media - Publié le 30/10/19 - Mis à jour le 30/10/19

À une époque où la recherche du bien-être et le progrès de la médecine "mettent de côté" le sens de la vie du patient, soigner requiert "l’horizon de l’amour", a déclaré Mgr Vincenzo Paglia, président de l'Académie pontificale pour la vie. Le prélat s’est exprimé lors d’une conférence intitulée "Rester du coté de la vie" organisée à la Fondation Don Carlo Gnocchi le 30 octobre 2019 à Rome.

Les évolutions de la médecine ont apporté des « résultats extraordinaires » en termes de progrès dans le domaine de la santé, a admis le président de l’Académie pontificale pour la vie, Mgr Vincenzo Paglia, lors d’une conférence ce mercredi 30 octobre. Mais elles provoquent parfois des « situations paradoxales » de la technique qui cherche à augmenter sa performance fonctionnelle, au détriment « d’orienter son sens » propre.

« L’horizon de l’amour »

La solution se trouve selon lui dans une « vision humaine de la souffrance et de la maladie » : soigner « requiert l’horizon de l’amour ». Cette vision dépasse la dimension de la santé, car les soins concernent à la fois le « niveau des relations interpersonnelles et leur structure sociale ». Cette perception est la seule dans laquelle peut se réaliser une « profonde implication » entre patients et personnel soignant. Il s’agit donc d’opposer à la « culture du déchet » une « culture du soin ». Une culture qui « s’étend à l’ensemble de la vie », tant dans sa dimension temporelle que dans son sens profond.




Lire aussi :
« La tendresse est le chemin pour entrer dans un rapport apaisé à la technique »

Le traitement, « dans son sens le plus immédiat », exige une ainsi attitude contraire à celle, « beaucoup plus à la mode », de se concentrer sur son propre intérêt au détriment de celui des autres, a estimé Mgr Paglia dans son discours. Il s’agit là d’une manifestation de « l’insouciance », à « la mode » à notre époque. Dans une société d’insouciance, a-t-il déploré, « plus on est faible, plus on est transparent. Et si vous devenez encombrant, vous êtes contourné, dépassé, jeté ».

Tags:
santesanté
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Wedding dresses collection Laure de Sagazan 2022
Marzena Devoud
Robes de mariée : les tendances de l’année 2022
2
Mathilde de Robien
La pyramide de la patience ou les étapes de la relation amoureuse
3
Agnès Pinard Legry
Mgr de Moulins-Beaufort et Gérald Darmanin, deux lectures du secr...
4
Agnès Pinard Legry
La « démission collective des évêques » est-elle envisageable ?
5
Pope-Francis-Mgr-Giovanni-Ravelli-Antoine-Mekary-Aleteia
Agnès Pinard Legry
La silhouette qui va maintenant accompagner le Pape tous les jour...
6
Agnès Pinard Legry
Y a-t-il eu plus d’abus sexuels dans l’Église que dans le reste d...
7
confession
Mgr Bruno Valentin
Et si le rapport Sauvé nous aidait à mieux confesser ?
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement