Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Commencez la journée de la meilleure des manières : recevez la newsletter d'Aleteia
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

L’Esprit saint, véritable « protagoniste » de la mission, affirme le Pape

Partager

Véritable « protagoniste de la mission », l’Esprit saint rend efficace l’annonce de l’Évangile et « sensible à Dieu » le cœur de celui qui Le recherche, a expliqué le pape François lors de l’audience générale du 30 octobre 2019. L’évêque de Rome poursuivait sur la place Saint-Pierre sa catéchèse sur les Actes des Apôtres.

Lorsque l’apôtre Paul s’est rendu en Macédoine pour y témoigner de l’Évangile, il y a fait la rencontre d’une femme, Lydie, et de sa famille, a rappelé le pape François lors de l’audience générale du 30 octobre 2019. La « puissance de l’Évangile » s’est en premier lieu adressé aux femmes de cette colonie romaine et en particulier à Lydie, dont le Seigneur avait « ouvert le cœur ».

Antoine Mekary | ALETEIA

Cette conversion, a estimé le pape François, témoigne de « l’efficacité » de la prédication apostolique portée par l’Esprit saint. L’Esprit est donc le véritable « protagoniste » de la mission : il œuvre « avec et à travers » l’évangélisateur dont il guide le chemin. Une fois le cœur ouvert et rendu « sensible à Dieu », chaque individu peut finalement accueillir le Christ et recevoir le baptême.

Lire aussi : Le monde a besoin d’évangélisateurs « passionnés et créatifs »

Avec l’exemple de ce « chaleureux accueil » de « l’apôtre des gentils » en Macédoine, on voit « le témoignage de l’arrivée du christianisme en Europe », a encore observé le successeur de Pierre. Cet événement marque « le début d’un processus d’inculturation qui se poursuit aujourd’hui ». En mai dernier, le chef de l’Église catholique a lui-même été accueilli en Macédoine du Nord, a-t-il rappelé. Ce peuple est « fier » d’avoir conservé la foi que lui avait transmise saint Paul, s’est-il réjoui.

Les 10 déclarations du pape François qui ont marqué 2018 :
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]