Aleteia
Mercredi 21 octobre |
Sainte Céline
Art & Voyages

Les cinq applications à avoir pour découvrir les églises de France

Application Patrimoine en marche

© Aleteia

Application "Patrimoine en marche".

Caroline Becker - Publié le 29/10/19

Terminé les guides encombrants et lourds à emporter dans son sac. Aujourd’hui, plusieurs applications smartphones permettent de découvrir le secret des plus belles églises croisées sur votre chemin. Voici quatre applications à télécharger d’urgence avant de partir en balade culturelle et spirituelle.

Visiter les églises, chapelles, cathédrales ou abbayes lors de vos vacances et escapades touristiques dans toute la France est désormais possible depuis un smartphone. Avec les nouvelles applications et les QR-code mis à disposition à l’entrée des édifices religieux, il devient très simple d’en savoir un peu plus, et en quelques minutes, sur les trésors qui se cachent dans nos édifices religieux.

Si toutes les églises de France ne sont pas encore répertoriées sur ces nouveaux outils, il ne tient qu’à vous de proposer la petite chapelle de votre commune afin qu’elle rejoigne le panel d’édifices proposés. Ces applications, qui se veulent avant tout une invitation à pénétrer dans les églises et à en découvrir ses richesses, s’avèrent être aussi, pour certaines, de formidables outils pastoraux. Vous recherchez l’horaire d’une messe ou le nom du curé affectataire ? L’application Nessia, qui répertorie un large réseau d’églises dans le sud de la France, saura vous donner ces informations.

Les Pierres Parlent

"Web-appication "les
© Aleteia

Conçue par un jeune ingénieur féru de Culture, Antoine Rochette de Lempdes, la web-application « Les Pierres parlent » permet d’accéder à pleins d’informations sur l’église de son choix en scannant avec son téléphone, et avec une extrême facilité, le QR-code mit à disposition dans l’édifice. Pas besoin de télécharger une application donc ! Aujourd’hui, 35 églises parisiennes sont disponibles sur la plateforme grâce à la collaboration entre « Les pierres parlent » et l’association « Art, culture et foi » qui a décidé de faire confiance à l’application pour proposer un outil complémentaire des visites guidées qu’elle propose déjà dans près de 112 églises parisiennes. Architecture, mobilier liturgique… l’application permet de découvrir tous les détails de son église. En cliquant sur l’édifice choisi, le visiteur n’a plus qu’à choisir son temps de visite (en général entre 8 et 12 minutes), et le contenu audio qui est associé. Pour le moment limité aux églises de Paris et Versailles, le concepteur de l’application espère que d’autres communes viendront rejoindre l’aventure.

Nessia

Application Nessia
© Aleteia

Grâce à l’application téléchargeable « Nessia« , près de 600 églises des Alpes-Maritimes sont à portée de clic. Une initiative touristique et spirituelle crée par le père Frédéric Sanges et soutenu par l’évêque de Nice qui souhaitait créer un parcours pour faire découvrir le pays aussi bien aux habitants qu’aux touristes. « Outre des informations historiques et patrimoniales ainsi que des circuits de visite, l’application se veut pastorale », précisait le père Sanges, il y a quelques mois à Aleteia. « Car si on axe avant tout sur le tourisme, nous offrons aux utilisateurs la possibilité d’avoir accès aux sites internet de chaque diocèse, à l’annuaire diocésain afin de pouvoir contacter rapidement un curé pour se marier ou encore recevoir le sacrement des malades… ». Avec pleins de jolies photos, l’application Nessia propose un court texte descriptif présentant les trésors sacrés à ne pas manquer dans chaque église. Simple et efficace.

Patrimoine en marche

Application Patrimoine en marche
© Aleteia

À l’image des « Pierres qui parlent », le département du Vaucluse a lancé, lui aussi, sa web-application « Patrimoine en marche » exclusivement axée sur ses églises et chapelles rurales et utilisant la technologie du QR-code. Inutile donc de charger une application ! Images populaires, saints traditionnels, le domaine du sacré en Provence est immense. Grâce à une carte interactive du département du Vaucluse, le visiteur peut cliquer sur le village de son choix et l’église ou la chapelle s’ouvrira ensuite pour dévoiler tous ses secrets. Actuellement, 29 églises sont répertoriées, toutes modélisés en 3D, permettant à l’utilisateur de visiter l’intérieur à 360°. En se déplaçant virtuellement à l’intérieur, on découvre en tout 58 œuvres détaillées dans des petites fiches explicatives. L’image nette et précise permet une véritable immersion interactive.

Belles églises

"Application "Belles
© Aleteia

Crée par Louis-Bertrand Raffour, retraité féru de nouvelles technologies, l’application « Belles églises » vise à rassembler, à terme, des informations sur presque 4.000 églises françaises réparties sur tout le territoire. Participative, l’application permet à toutes les communes de pouvoir inscrire leur église et créer leur fiche. Au delà des informations historiques et artistiques utile aux visiteurs, il est possible de trouver des informations pastorales sur le diocèse ou le curé dans une volonté de garder un lien avec l’aspect spirituel du lieu. Actuellement, 127 fiches ont déjà été publiées sur l’application et regroupent tout type d’édifices, allant des grandes cathédrales connues aux petites églises de campagnes. Très détaillées, celles-ci permettent de découvrir aussi bien l’extérieur que l’intérieur du monument avec de nombreux focus sur les plus beaux éléments à voir.

Églises ouvertes

QR code églises ouvertes
GdP | GdP © Open Churches EU
Petite plaque à l'entrée des églises appartenant au réseau "Églises ouvertes".

Le réseau européen « Églises ouvertes« , qui vise à mettre en valeur le patrimoine religieux en maintenant les églises ouvertes (né en Belgique et qui se diffuse aujourd’hui en France) met aussi à disposition des QR-code aux visiteurs qui franchissent les églises appartenant au réseau. Ces édifices religieux, situés surtout dans le nord-est de la France, arborent à côté de leur entrée une petite plaque qui annonce les heures d’ouverture de l’église mais aussi le QR-code donnant accès la page de l’église sur le site officiel du réseau. Ici, pas d’application à charger donc, mais la version « mobile » du site permet une consultation simple et fluide. Les commentaires y sont disponibles en quatre langues et le plupart des églises disposent d’informations détaillées sur six éléments remarquables de l’édifice. En bonus ? Des circuits, des vidéos et même l’heure des offices !




Lire aussi :
Comment visiter une église ?

Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Tags:
applicationArtsPatrimoine
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Domitille Farret d'Astiès
Elles ont appris à les aimer : ces ...
Edifa
Sexualité : comment raviver le désir quand il...
WEB2-SAMUEL PATY-AFP-000_8TB6FJ.jpg
Agnès Pinard Legry
Professeur décapité : des intentions de prièr...
Domitille Farret d'Astiès
Une famille missionnaire sur le plateau de "L...
Edifa
Connaissez-vous vraiment toutes les missions ...
WEB2-ERIC DUPOND-MORETTI-AFP-080_HL_NORCHARD_1209116.jpg
Agnès Pinard Legry
La discrète visite d’Éric Dupond-Moretti à la...
RÓŻANIEC DZIECI
La rédaction d'Aleteia
Un million d'enfants vont prier le chapelet e...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement