Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Démarrez la journée avec la newsletter d'Aleteia
Je m'abonne gratuitement !

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Le pape François accepte la démission de Mgr Aubertin

GUILLAUME SOUVANT / AFP
Mgr Aubertin devant devant la statue de Saint-Martin située au sommet de la basilique Saint-Martin de Tours.
Partager

La démission de Mgr Bernard-Nicolas Aubertin, archevêque de Tours (France), a été acceptée ce 26 octobre 2019 par le pape François, a indiqué le Saint-Siège. Le prélat français a atteint l’âge de retraite canonique de 75 ans et avait déjà annoncé son départ de Tours.

Né en 1944, Mgr Aubertin a été ordonné prêtre en 1972 pour la société des missionnaires d’Afrique (Pères blancs) mais est rentré 10 ans plus tard à l’abbaye cistercienne de Lérins. Il en a été élu abbé en 1989, neuf ans avant que le pape Jean Paul II (1978-2005) ne le nomme évêque de Chartres. En 2005, il est nommé à l’archevêché de Tours. Là, il a succédé à Mgr André Vingt-Trois, alors désigné archevêque de Paris.

Lire aussi : À Tours, 800 anges flottent dans les airs

Avec la démission de Mgr Aubertin, c’est un autre diocèse français important qui est dans l’attente d’un nouveau pasteur à sa tête. Un autre pourrait bientôt suivre : Mgr Jean-Paul Jaeger, évêque d’Arras, a trois jours de plus que Mgr Aubertin et pourrait donc démissionner prochainement.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]