Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Commencez la journée de la meilleure des manières : recevez la newsletter d'Aleteia
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

S’exercer à la gratitude avec la règle des 3R

Woman Smiling
Shutterstock
Partager

Dans nos comportements adultes, la gratitude n’est pas innée, contrairement aux tout petits enfants qui s’émerveillent de tout et savent remercier sans que cela leur coûte. Comment se laisser à nouveau habiter par la gratitude ? En s’entraînant à revivre des beaux moments selon la règle des 3R préconisée par le père Lionel Dalle.

« La reconnaissance est puissante parce que, de tous les actes, elle est celui qui transforme le plus le fond même de notre cœur. Si la psychologie prouve que la gratitude est à la racine de notre bien-être, la théologie et la philosophie l’expliquent en montrant qu’elle nous touche et nous métamorphose au plus intime de notre être », écrit le père Pascal Ide dans son ouvrage Puissance de la gratitude (Éditions de l’Emmanuel). Mais encore faut-il pratiquer la gratitude au quotidien pour se laisser transformer par elle. C’est justement ce à quoi invite le père Lionel Dalle, prêtre du diocèse de Toulon, à travers ses « parcours gratitude » et son livre fraîchement paru : Le miracle de la gratitude (Éditions de l’Emmanuel). Il y fournit des pistes concrètes et progressives, pour peu à peu se laisser habiter par la gratitude et entrer ainsi dans une nouvelle vie avec Jésus. Mais pratiquer la gratitude demande un peu d’exercice. « À force de vous entraîner, la gratitude prendra corps en vous au point de devenir comme une seconde nature », promet-il.

Les 3R : Reconnaître, Ressentir, Remercier

N’entre pas en gratitude qui veut ! « Si vous voulez acquérir la vertu de gratitude, il est nécessaire de répéter une multitude de fois de petits exercices, pour que celle-ci s’imprime en vous, un peu comme la musculation », compare-t-il. Voici un des exercices proposés par le père Lionel Dalle : il s’agit d’éprouver de la gratitude en revivant fréquemment des beaux moments de sa vie selon les trois temps de la gratitude. Quels sont ces trois temps ?

Lire aussi : Six conseils pour faire de la gratitude un art de vivre au quotidien

Reconnaître le bienfait : prenez conscience de la beauté d’un paysage, d’un événement qui s’est bien passé, d’une grâce que Dieu vous a faite… Visualisez le plus précisément possible tous les détails de ce bienfait : quoi ? où ? dans quelles circonstances ? qui était présent ? Cette étape du processus de gratitude fait intervenir l’intelligence (la tête).

Ressentir l’émotion que ce bienfait a suscité en vous. Ce pouvait être de l’émerveillement, de la reconnaissance, de la joie, de la fierté… Ici, c’est votre cœur qui a été touché.

Remercier pour ce bienfait en passant à l’action : remercier les personnes à l’origine du bienfait, donner à son tour, louer le Seigneur… L’acte de remercier est relié à la volonté (la main). Concluons avec humour sur cette juste remarque de Maître Eckhart : « Si tu remerciais Dieu pour toutes les joies qu’il te donne, il ne te resterait plus de temps pour te plaindre. »

Editions de l'Emmanuel

Le miracle de la gratitude, Lionel Dalle, Éditions de l’Emmanuel, octobre 2019, 15 euros.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]