Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Samedi 28 novembre |
Sainte Catherine Labouré
home iconCulture
line break icon

Des vitraux Art déco à l'honneur

vitraux chapelle entrange

© Jonathan Field

Vitraux Art déco de la chapelle Saint-Hubert d'Entrange.

Caroline Becker - Publié le 22/10/19

Chaque année, le Grand prix Pèlerin du Patrimoine met en lumière le patrimoine de nos régions en sélectionnant des projets soutenus par des communes ou des associations. Cette année, les beaux vitraux de style Art déco de la chapelle d’Entrange (Moselle) figurent parmi les nommés d'un des six prix remis.

Cette année, le patrimoine religieux est particulièrement bien mis à l’honneur par le Grand Prix Pèlerin du Patrimoine des régions — soutenu par La Sauvegarde de l’Art Français — avec pas moins de sept églises sur neuf projets en lice. Les lauréats seront connus ce mercredi 23 octobre. Parmi les sites candidats, l’un retient tout particulièrement l’attention par son originalité. Il s’agit des huit vitraux de style Art déco de la chapelle Saint-Hubert d’Entrange (Moselle) dont la redécouverte par deux Australiennes mérite d’être contée.

C’est en effet en 2017 que deux sœurs, Suzanne Grano et Julie Grano-Schroder, contactent les élus du village d’Entrange car elles sont sur les traces d’un de leurs cousins français, le maître-verrier Raphaël Lardeur. Elles savent qu’il est l’auteur des vitraux de la chapelle Saint-Hubert, réalisés en 1933. Très prolifique durant l’entre-deux-guerres, l’artiste a beaucoup œuvré en Picardie et dans l’Est de la France. Ces huit vitraux, réalisés dans le plus pur style Art déco, représentent des figures de saints — dont le saint patron de la chapelle, le chasseur Hubert — mais aussi des allégories.

© Jonathan Field

Fermée depuis plusieurs années, l’église abritait donc, sans que personne ne le sache, ces rares vitraux. Grâce aux cousines de l’artiste, la municipalité a alors pris conscience de la valeur de ce patrimoine caché. Depuis, une vingtaine de bénévoles se relaient pour nettoyer la chapelle et un projet pour la restauration des vitraux a été lancé, soutenu par une forte mobilisation des habitants. Avec le Grand prix du Patrimoine, la commune espère remettre en valeur ce trésor oublié.

Le mobilier liturgique en bonne place

Outre les vitraux, le mobilier liturgique a également la cote cette année avec la présence deux retables du XVIIe siècle et même une chaire à prêcher parmi les candidats du Grand Prix. À Saint-Lubin du Boullay-Thierry (Eure-et-Loir) par exemple, c’est un magnifique retable peint pour Jacques Favier, riche marchand, châtelain et mécène du village, qui est menacé par les insectes xylophages et l’humidité. En Savoie, un autre retable attend aussi patiemment d’être sauvé. Abrité dans l’église Saint-Nicolas de Montrond, au cœur d’une vallée connue pour son riche patrimoine baroque, il attend être nettoyé et restauré. Quant à l’église de Bayenghem-lès-Seninghem (Pas-de-Calais), elle a la chance de conserver encore une très belle et rare chaire à prêcher, menacée par les insectes.

Vitraux chapelle d'Entrange
© Jonathan Field
Vitraux du maître-verrier Raphaël Lardeur dans la chapelle d'Entrange.
À lire aussi : les plus belles églises Art déco en France
Tags:
ArtsPatrimoinevitrail
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Agnès Pinard Legry
Jauge de 30 personnes : les catholiques unis ...
Timothée Dhellemmes
"Ridicule", "pathétique", "humiliante"... la ...
Agnès Pinard Legry
Vent debout contre la jauge de 30 person...
Timothée Dhellemmes
Les messes publiques reprendront samedi... ma...
Timothée Dhellemmes
Les évêques fustigent une décision "irréalist...
Monseigneur Matthieu Rougé
Timothée Dhellemmes
Mgr Rougé : "C’est un manquement à la parole ...
CATHEDRALE NOTRE DAME DE PARIS
Caroline Becker
Découvrez l'intérieur de Notre-Dame de Paris,...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement