Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Samedi 31 octobre |
Saint Quentin
home iconBelles Histoires
line break icon

Rael-Miguel, un artiste qui évangélise par l'image

© Rael-Miguel

L'artiste Rael-Miguel Boj.

Domitille Farret d'Astiès - Publié le 14/10/19

Grâce à ses créations artistiques qui jouent à la fois sur des codes iconographiques traditionnels et d'autres issus de la culture undergroud, l'illustrateur Rael-Miguel propose une approche de la foi par l'image. Une manière pour lui de rejoindre un public qui en est parfois éloigné.

À la fois traditionnel et rock’n roll, Rael-Miguel est un artiste étonnant et détonnant. Cet illustrateur professionnel, qui a créé sa propre gamme de produits en 2016, Lux Mundi (« Lumière du monde »), propose des tee-shirts noirs sérigraphiés « Theotokos » ou « Immaculate heart of Mary » que vous verriez sans problème disposés dans une boutique au côté de produits « Heavy metal Dark Vador » ou « Metallica », mais aussi des posters aux couleurs or et blanc représentant un Christ pantocrator ou une Sainte Famille.

© Rael-Miguel

Une touche particulière que le jeune homme de 36 ans a puisé dans l’univers de la bande dessinée, des mangas, du rock et des tatouages. Cette culture qui l’a nourrie, il a choisi de s’en servir pour évangéliser. En effet, lui-même a vécu une conversion à 27 ans, avant de recevoir le baptême à 30 ans. À ce moment-là, DJ et producteur dans la musique électro, il décide de s’adonner à sa passion du dessin et de délaisser le monde de la nuit pour se mettre au service de la lumière.

« Transmettre quelque chose qui n’est pas de ce monde-là »

« Je suis le fruit de cette génération », confie-t-il à Aleteia. « Le meilleur moyen de parler de la foi à mon entourage, c’est le langage de l’image. La BD underground américaine en noir et blanc, un peu surchargée, a toujours une connotation sombre et ce n’est pas pour rien. Elle parle à une certaine culture, notamment celle de l’adolescence. À cette période de la vie, on est traversé par des angoisses, et quand on est vraiment au fond des ténèbres, on a besoin de trouver la lumière du Christ ». Avec son style particulier, il peut ainsi toucher des personnes très éloignées des milieux chrétiens traditionnels et leur transmettre le message de l’Évangile. « L’illustration, on ne sait jamais à qui cela va plaire, où cela va être diffusé, et on ne maîtrise pas tout ».

© Rael-Miguel

À cette influence s’ajoute celle de l’art sacré orthodoxe, et notamment des icônes. Après sa conversion, le jeune homme, aujourd’hui père d’une fillette de deux ans, a en effet découvert l’orthodoxie. « Cela m’a beaucoup parlé, notamment avec l’utilisation du symbolisme et non du réalisme, par exemple avec les perspectives qui ne sont pas respectées. À travers cela, on veut transmettre quelque chose qui n’est pas de ce monde-là », explique-t-il. Il apprécie également la liberté artistique qu’il y trouve. « L’écart avec le style réaliste me permet d’avoir des personnages assez proche du style bande dessinée. Ce rapprochement avec l’orthodoxie me tient à cœur ».

© Rael-Miguel

À travers ses créations, il souhaite se réapproprier des symboles qui ont parfois été éloignés de leur sens initial en les restaurant dans leur signification théologique véritable. « Le monde du tatouage détourne énormément de codes chrétiens comme la Vierge ou le Sacré-Cœur », développe l’artiste.  « Il y a un peu de tout et tout cela est mélangé », poursuit-il. Les idées ne manquent pas et l’artiste envisage même un partenariat avec une marque de skate-board. Aujourd’hui, les expositions qu’il propose sont un moyen pour lui de parler de sa foi. À travers l’image, il témoigne de l’Essentiel.

© Rael-Miguel
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Tags:
cultureiconesrock
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Domitille Farret d'Astiès
Elles ont appris à les aimer : ces ...
Agnès Pinard Legry
Reconfinement : plus de messes après la Touss...
NIEMOWLĘ
Mathilde de Robien
Ces prénoms féminins qui portent en eux le sc...
Agnès Pinard Legry
Reconfinement : ce que les évêques ont demand...
ATTENTAT EGLISE DE NICE
La rédaction d'Aleteia
En images : le récit d'une terrible journée
NICE
Agnès Pinard Legry
Qui sont les trois victimes de l'attentat de ...
MEDJUGORJE
I.Media
L'ancien accompagnateur spirituel des voyants...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement