Aleteia
Jeudi 22 octobre |
Saint Jean-Paul II
Spiritualité

À Lourdes, l'inattendu pèlerinage des cuisiniers

© Wavebreakmedia / Shutterstock

Domitille Farret d'Astiès - Publié le 10/10/19

Le sanctuaire de Lourdes accueillera le premier pèlerinage des métiers culinaires de la restauration et de l'hôtellerie du 11 au 13 octobre 2019. Une première qui permettra d'allier spiritualité et plaisir gustatif.

Pour la première fois, le sanctuaire de Lourdes organise le pèlerinage des professionnels des métiers de bouche, autrement dit des cuisiniers de la restauration et de l’hôtellerie. Du 11 au 13 octobre, une centaine de cuistots venus de différentes régions de l’Hexagone — notamment de Mayenne, de Bretagne ou d’Occitanie — sont attendus dans la petite cité pyrénéenne. Au programme : procession mariale aux flambeaux et découverte du sanctuaire, mais également messe en tenue (pantalon pied de poule ou noir, veste de cuisine et toque), village gourmand, show culinaire… Cerise sur le gâteau : une bénédiction des toques blanches à la grotte. Un programme aux petits oignons qui met l’eau à la bouche.

« Cuisiner, c’est un acte d’amour »

« L’idée est venue de Patrick Unhassobiscay, le cuisinier de l’évêque de Lourdes », explique à Aleteia Bruno Letard, qui travaille au sanctuaire. « La religion et la gastronomie, ce sont deux fondamentaux de l’éducation française. Faire la cuisine, c’est aussi partager, donner de sa personne ». Un sentiment partagé par Jean-Pierre Saint-Martin, directeur du pèlerinage et chef cuisinier à Saint-Savin (Hautes-Pyrénées). « Cuisiner, c’est un acte d’amour », lance-t-il résolument. « Pour bien cuisiner, il faut aimer son prochain. Et le message de Lourdes est très fort dans ce domaine. La communion entre les hommes, c’est poignant ».


PÈRE STÉPHANE ESCLEF

Lire aussi :
Du tablier à l’aube, l’ancien cuistot devenu curé

Il voit un lien multiséculaire entre le christianisme et les arts culinaires que Lourdes incarne, pour lui, de manière évidente. « Il y a des plats symboliques qui sont associés à des fêtes religieuses, ainsi que des pâtisseries liées à des saints. Beaucoup de produits emblématiques en France sont issus de la culture monastique, comme les fromages d’abbaye. Ce pèlerinage, c’était une évidence». Christian Têtedoie, chef étoilé et président des maîtres cuisiniers de France, et Yves Thuriès, maître chocolatier et double meilleur ouvrier de France, seront présents pour ce temps fort gustativo-spirituel. Nous aussi, on aimerait bien y être.

En images : Quand les liqueurs se font monastiques
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Tags:
cuisineLourdesPèlerinagerestauration
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Domitille Farret d'Astiès
Elles ont appris à les aimer : ces ...
Domitille Farret d'Astiès
Une famille missionnaire sur le plateau de "L...
WEB2-SAMUEL PATY-AFP-000_8TB6FJ.jpg
Agnès Pinard Legry
Professeur décapité : des intentions de prièr...
Domitille Farret d'Astiès
"La France a un incroyable talent" : une fami...
Edifa
Connaissez-vous vraiment toutes les missions ...
Louise Alméras
Diacre et premier préfet handicapé de France,...
Freira renova votos religiosos de manhã e morre à noite
La rédaction d'Aleteia
Kenya : sœur Caroline renouvelle ses vœux le ...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement