Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Démarrez la journée avec la newsletter d'Aleteia
Je m'abonne gratuitement !

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Incendie d’une église à Grenoble : la piste criminelle se confirme

incendie grenoble
Diocèse de Grenoble-Vienne
Partager

Le procureur de Grenoble vient de confirmer l’origine criminelle de l’incendie qui a entièrement détruit l’église Saint-Jacques, dans la nuit du 16 au 17 janvier 2019. « Cette action criminelle est une atteinte à la liberté de conscience, à la liberté de culte », a indiqué l’évêque de Grenoble, Mgr Guy de Kérimel.

Alors que la thèse accidentelle avait été rapidement évoquée après l’incendie qui a ravagé en janvier 2019 l’église Saint-Jacques, à Grenoble, le procureur de la République vient d’annoncer que cet acte est d’origine criminelle et une enquête pour incendie volontaire a été ouverte par le parquet. « Cette action criminelle est une atteinte à la liberté de conscience, à la liberté de culte, et à la qualité du vivre-ensemble », a souligné l’évêque de Grenoble, Guy de Kérimel.

Assurant les paroissiens de son soutien et de sa prière, l’évêque a également affirmé que « cet attentat semble s’inscrire dans une vague d’incendies criminels qui visent des lieux symboliques dans l’agglomération grenobloise ». « Il y avait eu l’incendie de la gendarmerie de Grenoble, celui des bureaux de France Bleu Isère, celui du centre la “Casemate” et, fin septembre, celui de la mairie de Grenoble », détaille ainsi le diocèse.

« Comme je l’avais promis, cette église sera reconstruite », assure également Mgr Guy de Kérimel. Une réunion doit être organisée dans les prochains jours pour réfléchir à un événement auquel pourrait s’associer les paroissiens. « Cela pourrait être une messe de réparation… Nous réfléchissons à la forme la plus adéquate », indique le diocèse.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]