Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Démarrez la journée avec la newsletter d'Aleteia
Je m'abonne gratuitement !

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Comment soigner un rhume (efficacement) avec sainte Hildegarde

WOMAN COLD
Partager

Paupières gonflées, yeux qui piquent, nez qui coule… Il faut vite réagir ! Autant le faire en douceur avec les remèdes naturels et efficaces de Hildegarde de Bingen.

Premiers frissons, premiers éternuements : hors de question d’attendre que le rhume s’installe. Voici les conseils pratiques de Hildegarde de Bingen pour soigner naturellement les petits maux de l’automne et de l’hiver. Cette religieuse bénédictine allemande du XIIe siècle, docteur de l’Église et auteur d’ouvrages célèbres, a été directement inspirée par ses visions à propos des plantes médicinales et de la nature. Délaissée pendant des siècles, la science d’Hildegarde a été réétudiée, au point qu’on lui reconnaît aujourd’hui son aspect visionnaire. Naturopathe de la première heure, elle prône l’usage des plantes pour soigner les maux du quotidien.

« Ceux qui ont le rhume doivent prendre la poudre pelargonium, elle doit être respirée et avalée. Les reniflements diminueront plus facilement et seront apaisés et passeront vite, sans mettre en danger les personnes », recommande-t-elle.

Lire aussi : Les bienfaits du thym selon sainte Hildegarde

Pelargonium ? Il s’agit d’un mélange de poudre qui contient de la muscade, du pyrèthre d’Afrique et du géranium. La noix de muscade possède notamment des vertus anti-inflammatoires et antiseptiques. Le pyrèthre d’Afrique — une plante originaire du Moyen-Orient, principalement cultivée dans les monts de l’Atlas — « redonne même de la vigueur au malade qui n’a plus de forces et qui est prêt à défaillir. » selon l’abbesse allemande. Quant au géranium, il facilite une bonne respiration. Comme l’explique sainte Hildegarde :

« Prenez donc du géranium anglais et moins d’anthémis que de géranium, et de la noix de muscade moins que d’anthémis, et mélangez ces poudres. Celui qui a des douleurs de cœur doit manger cette poudre avec du pain, ou en la léchant dans la main et cela ira mieux, parce que c’est une très bonne poudre pour la santé du cœur. »

Deux formes de traitement sont recommandées par sainte Hildegarde : par respiration (on respire la poudre et on se mouche une minute après) ou en prenant des comprimés au moment des repas. Un mélange donc de trois ingrédients efficace et à appliquer dès que le rhume pointe le bout de son nez !

En images : découvrez les dix plantes remèdes pour l'âme et le corps de sainte Hildegarde
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]