Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Jeudi 26 novembre |
Saint Innocent d'Irkoutsk
home iconBelles Histoires
line break icon

Restaurer l’homme et la pierre, le credo de la restauration de l’abbaye d'Ourscamps

©Fifistorien I CC BY-SA 3.0

Abbaye d'Ourscamp

Louise Alméras - Publié le 02/10/19

Debout depuis le XIIIe siècle, les ruines de l’abbatiale et la chapelle méritaient de nombreux travaux. Tout comme le reste des vestiges de cette abbaye nichée au cœur de l’Oise. Les moines y ont fait contribuer des personnes au parcours chaotique. Ils ont été récompensés pour cela.

Restaurer l’homme et la pierre, voilà le credo du vaste chantier de restauration lancé à l’abbaye d’Ourscamps (Oise) en 2006. Les Serviteurs de Jésus et de Marie sont en cela fidèles au vœu du fondateur, le père Lamy, surnommé un temps « le curé des voyous » et connu pour son zèle en faveur des malheureux. Ainsi, depuis treize ans, un chantier de réinsertion permet à des personnes en difficulté, professionnelle ou personnelle, de reprendre goût au travail, à la vie en groupe et peut-être à la vie. Dans la continuité de la vocation des moines d’être présents aux plus démunis, les apprentis partagent la vie de la communauté. En tout, 319 salariés en réinsertion ont pris part au chantier du monastère cistercien pour une durée de six mois au minimum. Parmi eux, 49 ont trouvé un emploi juste après et certains ont été acceptés dans des formations qualifiantes.


HOMELESS TALK

Lire aussi :
Randstad et Entourage se mobilisent pour réinsérer les SDF par l’emploi

La reconnaissance d’un travail de longue haleine

Le 21 septembre dernier l’abbaye recevait pour cette initiative le prix national « Patrimoine emploi », remis par la Fondation du Patrimoine. Une récompense, assez rare, qui s’élève à 30.000 euros. Celle-ci est surtout une belle réponse à l’initiative sociale et humaine des moines, en plus d’une reconnaissance du travail accompli. Cette somme aidera à continuer le long chantier qui touche bientôt à sa fin. Il a déjà permis de restaurer les vitraux de la grande chapelle et sa toiture, ses voûtes et les fresques médiévales de ses murs, les pavés des allées, ou encore certains murs délabrés du lieu. Pour le gros des travaux manque encore le sol de la chapelle, qui s’affaisse de plus en plus depuis des années, et dont les dalles seront reproduites à l’identique des originales.

En images : les plus belles abbayes de France
Tags:
abbayemoines
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Timothée Dhellemmes
"Ridicule", "pathétique", "humiliante"... la ...
Timothée Dhellemmes
Les messes publiques reprendront samedi... ma...
Timothée Dhellemmes
Les évêques fustigent une décision "irréalist...
La rédaction d'Aleteia
Voici la prière des JMJ de Lisbonne 2023
Mathilde de Robien
« S’il te plaît Marie » : une grande suppliqu...
christ en majesté
Fr. Jean-Thomas de Beauregard, op
Le Christ-Roi, ou comment servir un roi qui s...
WEB2-EVACUATION-CAMP-MIGRANT-AFP-080_HL_NCOISSAC_1277288.jpg
Mgr Benoist de Sinety
Si toutes les vies se valent…
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement