Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Commencez la journée de la meilleure des manières : recevez la newsletter d'Aleteia
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Le Pape inaugure une statue en hommage aux migrants place Saint-Pierre

Partager

Le pape François a inauguré place Saint-Pierre, le dimanche 29 septembre 2019, une sculpture grandeur nature baptisée « Les anges inconscients ».

« Rappeler à tous le défi évangélique de l’accueil » : c’est l’un des objectifs martelés par le pape François depuis le début de son pontificat. Dimanche 29 septembre, il l’a démontré une nouvelle fois avec la bénédiction d’une sculpture représentant 140 migrants de différentes cultures blottis sur un radeau, avec une aile d’ange émergeant au centre. L’œuvre, en bronze et en argile, a été réalisée par le sculpteur canadien Timothy Schmalz. Elle sera désormais visible en permanence sur la gauche de la place Saint-Pierre de Rome.

 « N’oubliez pas l’hospitalité »

À l’occasion de cette journée, « un thème revient comme un refrain : il ne s’agit pas seulement de migrants. Et c’est vrai, il ne s’agit pas seulement d’étrangers, il s’agit de tous les habitants des périphéries existentielles qui, avec les migrants et les réfugiés, sont victimes de la culture du déchet », a déclaré pendant la messe le pape François.

Antoine Mekary | ALETEIA

Avant la traditionnelle prière de l’Angélus devant les fidèles, le pontife a réaffirmé « la nécessité de ne jamais exclure personne de la société, qu’il s’agisse d’un citoyen de longue date ou d’un nouvel arrivant ». Il a donc voulu cette sculpture, qui a pour thème un verset de la Lettre aux Hébreux : « N’oubliez pas l’hospitalité : elle a permis à certains, sans le savoir, de recevoir chez eux des anges ».

Ce n’est pas la première fois que le pape François interpelle la communauté internationale sur ce sujet. Le 8 juillet 2013, pour son premier déplacement hors de Rome, il s’était d’ailleurs rendu sur l’île sicilienne de Lampedusa.

Lire aussi : Migrants : « Comme pour la bioéthique, il faut s’attacher à la dignité de la personne humaine »

Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]