Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Démarrez la journée avec la newsletter d'Aleteia
Je m'abonne gratuitement !

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Une université américaine ouvre un Institut de la gentillesse

Partager

L’Université de Californie à Los Angeles (UCLA) vient d’ouvrir un Institut de la gentillesse destiné à mieux comprendre ses mécanismes et à inciter à la pratiquer.

Votre voisine alsacienne vous apporte un morceau de la délicieuse tarte aux quetsches qui sort tout juste de son four. Au détour de la cafétéria, une collègue de travail vous offre une tasse de café. Alors que vous n’avez pas le moral, votre petit frère vous écoute vider votre sac au téléphone pendant plus d’une heure. La gentillesse fait du bien — ce n’est pas un scoop — mais saviez-vous qu’elle est, en outre, bonne pour la santé ? C’est pourquoi l’Université de Californie à Los Angeles (UCLA) vient d’ouvrir le Bedari Kindness Institute, destiné à explorer le sujet.

« Traduire cette recherche en pratiques concrètes »

Cet institut « adoptera une approche interdisciplinaire pour comprendre la gentillesse, à travers l’évolution, la biologie, la psychologie, l’économie, la culture et la sociologie », explique l’université dans un communiqué. Son objectif est de « soutenir la recherche mondiale sur la gentillesse et de créer des opportunités pour la traduire en pratiques concrètes ».

En étudiant la question, les universitaires de l’UCLA ont en effet observé que la gentillesse avait un impact positif sur le bien-être physique et mental des personnes. Il semblerait même qu’elle réduise la dépression ainsi que le risque de cancer et de maladies cardiovasculaires. Charge aux chercheurs d’étudier les actions, les pensées, les sentiments et les institutions sociales associées à la gentillesse pour ensuite inciter les homes et les femmes à la pratiquer pour construire des sociétés plus humaines.

Lire aussi : Pratiquez-vous la gentillesse ?

« Au milieu de la politique mondiale actuelle, de la violence et des conflits, l’Institut UCLA Bedari Kindness cherche à être un antidote », a déclaré Darnell Hunt, doyen de la division des sciences sociales à UCLA,  dont le Los Angeles Times rapporte les propos. Un don de 20 millions de dollars de la fondation Bedari permettra de financer les projets de recherche de l’institut.

En images : Quinze conseils de grands saints pour passer de l'arrogance à l'humilité
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]