Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Chaque jour, du beau, du bon et du vrai avec la newsletter d'Aleteia!
Je m'abonne gratuitement!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Le Congrès Mission, un rendez-vous annuel devenu incontournable

Congrès Mission 2016.
Partager

Pour sa cinquième édition Congrès Mission réunit une fois par an les acteurs de l’évangélisation à Paris. Du 27 au 29 septembre, ce sont près de 5.000 personnes qui sont attendues pour échanger autour de la mission.

Il est à la mission ce que le Festival de Cannes est au cinéma. Rendez-vous incontournable des chrétiens en mission, le Congrès Mission, qui se tient chaque dernier week-end de septembre à Paris, est devenu l’un des temps forts de l’Église de France. Véritable salon professionnel de la mission, il réunit les catholiques de France et de Navarre durant trois jours. Alors qu’en 2015, à l’initiative d’Anuncio, Alpha, Aïn Karem et la communauté de l’Emmanuel, la première édition avait réuni près de 500 participants, celle de 2018 a pour sa part rassemblé 3.800 personnes, dont douze évêques et 250 prêtres. Cette année, du 27 au 29 septembre, 5.000 personnes sont attendues tout au long du week-end. Des chiffres qui témoignent du succès de l’événement. « C’est la croissance par la marque qui s’installe. L’affluence est là et le congrès apporte une réponse à une énorme attente », se réjouit auprès d’Aleteia Arnaud Bouthéon, cofondateur de l’événement.

Un échange de bonnes pratiques

Des tables rondes, des conférences, des temps de prière, des associations… On compte cette année près de 150 stands sur le village initiatives, et près de 250 ateliers. « En deux ans, le village initiatives a vu sa taille multipliée », note Arnaud Bouthéon. « Ce n’est pas un colloque intellectuel, cela repose plus sur le témoignage et l’échange de bonnes pratiques. Nous voulons offrir à tous les acteurs de l’évangélisation une plateforme de prière, de rencontre et d’échange sur toutes les bonnes pratiques autour de l’évangélisation directe et du souci missionnaire. Le but est d’échanger ce que nous portons pour reprendre des forces et mieux repartir ensuite sur nos différentes terrains d’évangélisation. On est dans le concret, avec des personnes qui ont monté des réalisations concrètes. Il ne s’agit pas uniquement de bonnes intentions mais d’actions ».

Lire aussi : La gratitude, un formidable outil d’évangélisation ?

Pour beaucoup de paroisses, le Congrès Mission marque le lancement des actions pastorales de l’année. Pour Arnaud Bouthéon, l’événement se situe entre un salon de l’agriculture avec de nombreux exposants qui présentent leurs activités, et une station-service où les gens iraient faire leur plein de du carburant ainsi qu’un peu de maintenance. « Nous sommes tous appelés à être missionnaires sur nos terrains. L’équation du Congrès Mission, c’est “1+1=3”, le “3” étant l’Esprit saint. Il faut que cela soit un lieu d’expression très libre de ce qui se vit dans l’Église », poursuit-il. Ici se côtoient des visages d’Église variés, et non propres à une seule sensibilité : association de chrétiens en monde rural, couples missionnaires, évangélisateurs par le web, éducateurs, artistes… Cette diversité témoigne, selon Arnaud Bouthéon, d’une volonté de « respirer un vent d’Église large et profond ».

Découvrez les meilleures « punchlines » de Christus vivit :

Lire aussi : Évangéliser ce n’est pas du prosélytisme, c’est un acte d’amour

Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]