Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Démarrez la journée avec la newsletter d'Aleteia
Je m'abonne gratuitement !
Aleteia

Pour le pape François, la calomnie est un « cancer diabolique »

POPE AUDIENCE
Partager

Le faux témoignage est un « cancer diabolique » visant à « détruire », a affirmé le pape François lors de l’audience générale du 25 septembre 2019 sur la place Saint-Pierre. Reprenant l’exemple de saint Étienne, il a déclaré que les martyrs étaient les « vrais vainqueurs ».

Les Actes des Apôtres, a relevé le souverain pontife, montrent que face à la « pire des zizanies », celle du « murmure », les premiers chrétiens ont cherché et discerné ensemble des solutions : ils ont ainsi trouvé un équilibre entre annonce de la Parole et service de la charité, confiée à sept hommes sages et pieux. Il s’agit de diacres, a souligné le pontife, qui sont destinés au service de la charité et non de l’autel. Pour le Pape, cette harmonie est le « levain » qui permet la croissance de l’Église.

Toutefois, l’un de ces diacres, Étienne, est victime de calomnies, la solution « la plus mesquine ». Il ne s’agit de rien de moins que d’un « cancer diabolique », a asséné le chef de l’Église catholique, qui veut « détruire » la réputation de quelqu’un. Et toute la communauté s’en trouve « gravement blessée » lorsqu’elle se « coalise » pour « rouler dans la boue » une personne en raison d’intérêts mesquins ou pour cacher ses propres inaptitudes.

POPE AUDIENCE
Antoine Mekary | ALETEIA
Le pape François au Vatican le 25 septembre 2019.

En raison de ces calomnies, a poursuivi le Pape, Étienne est condamné à mort. Toutefois, il meurt en « fils de Dieu » car il pardonne à ses meurtriers. Ainsi, il est « alter Christus » : il met sa vie dans les mains du Père et pardonne à ceux qui l’offensent. Encore, aujourd’hui, a relevé le souverain pontife, l’Église est « riche de martyrs », plus encore qu’aux premier siècles. Pour lui, ce sont eux les « vrais vainqueurs » car ils ont respiré « l’oxygène du Royaume et l’ont fait pénétré dans l’histoire ».