Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Et si vous receviez de bonnes nouvelles chaque matin ? Inscrivez-vous à la newsletter d'Aleteia !
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Notre-Dame : les grands donateurs concrétisent leurs dons

© Michel Pourny
Notre-Dame de Paris, le 22 avril 2019.
Partager

Cinq mois après le terrible incendie qui a ravagé la cathédrale de Paris, la Fondation Notre-Dame annonce que deux grands donateurs sont actuellement en train de signer les conventions qui concrétisent leurs promesses de dons.

Dans les heures qui ont suivies le terrible incendie de Notre-Dame de Paris, un fabuleux élan de générosité s’est déclenché pour contribuer à sa restauration. Modestes ou gigantesques, les promesses de dons se sont multipliées dans le monde entier. Depuis le 17 avril, la Fondation Notre-Dame a annoncé avoir récolté pas moins de 36 millions d’euros de la part de 46.000 particuliers, 60 entreprises, 29 collectivités publiques françaises et étrangères de tailles diverses.

Cinq mois après l’incendie, la fondation annonce dans un communiqué que deux grands mécènes étaient d’ailleurs en train de finaliser leurs dons : Bernard Arnault a en effet signé mardi 24 septembre une convention avec la Fondation et François et François-Henri Pinault doivent faire de même le 30 septembre prochain. Alors que le groupe LVMH et Bernard Arnault s’étaient engagés à hauteur de 200 millions d’euros, les Pinault père et fils avaient quant à eux promis de verser 100 millions d’euros à la fondation de la cathédrale. Leurs dons arriveront au fur et à mesure du chantier de restauration.

Des contributions « majeures »

Pour Mgr Michel Aupetit, archevêque de Paris, « ces contributions sont évidemment majeures pour ce chantier — peut-être celui du siècle — en tout cas qui nécessite un soin très grand et des moyens considérables ». À celles-ci s’ajoutent les dons de particuliers — on en compte quelque 140 chaque semaine — qui parviennent régulièrement à la fondation et qui lui sont très précieuses. Selon la fondation, le budget de la phase de sécurisation et de consolidation de la cathédrale — qui est en cours — s’élève à 85 millions d’euros. Le coût total de la restauration de l’édifice, impossible à déterminer aujourd’hui, devrait être précisé à la fin du printemps 2020.

En images : Notre-Dame cicatrise ses blessures

 

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]