Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Commencez la journée de la meilleure des manières : recevez la newsletter d'Aleteia
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Benicio del Toro a rencontré le Pape

Partager

Deux jours avant la cérémonie des Emmy Awards, pour laquelle il était nominé, l’acteur Benicio del Toro a rendu visite au Pape ce 20 septembre. Il accompagnait une association qui s’occupe des plus démunis. Un geste insigne qui montre ses priorités.

« Pope is hope », le Pape est espoir, a commenté d’un jeu de mots bref mais efficace le légendaire acteur américano-espagnol après son entrevue avec le Pape.

Benicio del Toro, connu pour ses engagements, notamment contre les cartels de drogue, s’est déplacé à Rome dans un but humaniste. Il accompagnait des médecins, membres de l’association caritative SOMOS, qui œuvrent à New-York pour les plus démunis et les migrants sans ressources.

« Je suis venu avec un groupe de médecins, des personnes qui travaillent vraiment dur pour aider les gens dans le besoin », a-t-il expliqué. « Donc je suis là avec eux. » Après avoir salué le Pape, quelques cardinaux et participé à l’entrevue de l’association, il a déclaré : « C’était une expérience incroyable. » La star hollywoodienne s’est alors affichée très souriante et enthousiaste. Présent au Vatican pour seulement quelques heures, il en a profité pour aller admirer les peintures de la Chapelle Sixtine avant de reprendre l’avion.

Pas d’Emmy cette fois-ci

Deux jours après, le 22 septembre, se tenait la 71e cérémonie des Emmy Awards à laquelle il était convié. Son nom figurait parmi la sélection des meilleurs acteurs dans la catégorie des mini-séries et téléfilms, pour son rôle dans Escape at Dannemora. Mais Benicio del Toro est reparti bredouille de la prestigieuse remise de prix de la télévision américaine. De César ou de Dieu, sans doute a-t-il déjà choisi de qui préférait-il recevoir la bénédiction et à qui rendre hommage.

Lire aussi : Les séries les plus attendues de la rentrée

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]