Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Et si vous receviez de bonnes nouvelles chaque matin ? Inscrivez-vous à la newsletter d'Aleteia !
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Une soirée pour soutenir des entrepreneurs d’Irak et de Syrie

web2-oeuvre-dorient.jpg
L'Œuvre d'Orient
Des projets pour relancer une dynamique économique.
Partager

Vous aimez les jeunes entrepreneurs aux projets « branchés et résolument connectés » ? Vous allez adorer les projets de ces entrepreneurs syriens et irakiens qui tentent de relever leur pays après plus de huit ans de guerre. Ce soir, l’Œuvre d’Orient et Fraternité en Irak organisent pour eux une levée de fonds.

L’Irak et la Syrie sont souvent associés à la guerre, au terrorisme et au déracinement. Pourtant, ces pays sont aussi des terres d’entrepreneurs. Parce que tout est à reconstruire sur le plan économique, L’Œuvre d’Orient c’est associé à Fraternité en Irak pour organiser ce mardi 24 septembre une soirée de « levée de fonds » digne des plus grandes startup nations. C’est dans la crypte de Saint Honoré d’Eylau (Paris) que cette levée de fonds  organisée sur un principe d’enchères cumulatives aura lieu. Au menu, huit projets plus enthousiasmants les uns que les autres tenteront de séduire de généreux donateurs.

Lire aussi : En Irak, la reconstruction de la plaine de Ninive bientôt achevée ?

Le prêtre jésuite syrien Ziad Hilal présentera ainsi la situation d’Elias, Fadi, George et neuf autres pères de famille syriens qui ont tout perdu et souhaitent devenir chauffeurs de taxi. Ceux qui exercent déjà cette activité doivent reverser la moitié de leur chiffre d’affaires aux propriétaires des véhicules. L’achat d’une voiture leur offrira une plus grande autonomie financière pour subvenir aux besoins de leur famille. Pour cela, ils ont besoin de 51.000 euros. « Aider les chrétiens et les minorités à continuer à vivre en Irak [et en Syrie, ndlr] implique d’agir pour qu’ils retrouvent leurs métiers et leur rôle social dans ce pays qui est le leur depuis des millénaires », affirme ainsi Faraj Benoît Camurat, directeur général de Fraternité en Irak. Mgr Pascal Gollnisch, directeur général de l’Œuvre d’Orient rappelle quant à lui que « dans tout le Moyen-Orient, la présence des chrétiens est essentielle : ils sont des vecteurs de paix dans des contextes de grande mixité religieuse, politique et sociale ».

Parmi les parrains de cette soirée on retrouve le célèbre animateur Nelson Monfort mais aussi le journaliste Vincent Hervouët, le chanteur Grégory Turpin, l’ancien président du Stade français Max Guazzini ou encore le directeur général du groupe L’Equipe François Morinière.

Lire aussi : Mgr Gollnisch : « Il y a une banalisation des discriminations envers les minorités religieuses »

Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]