Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mardi 27 juillet |
Sainte Nathalie et ses compagnons
home iconAu quotidien
line break icon

Voici une astuce séculaire qui vous évitera de perdre vos colis

© Africa Studio - Shutterstock

Caroline Becker - Publié le 21/09/19

Marre de voir vos colis endommagés, cassés ou même perdus ? Et si vous mettiez vos envois sous la protection de votre saint préféré ? Une idée que les messagers du Moyen Âge avaient déjà en tête.

À chaque fois, c’est la même angoisse. Vous avez préparé minutieusement un joli colis, soigné l’emballage pour éviter la moindre casse et voilà que vous apprenez que celui-ci est arrivé endommagé, voire pire qu’il a été perdu !

Une angoisse qui était déjà partagée par nos aïeux au Moyen Âge. Sauf qu’eux avaient trouvé la solution pour garder leur colis sous haute protection. Ils se mettaient directement sous la protection du Ciel ! Munis d’une boîte en bois ultra sécurisée, recouverte de cuir et renforcée de bandes de fer, les expéditeurs ajoutaient un ultime élément pour consolider le tout : une image. Mais pas n’importe laquelle ! Une image pieuse appelée « feuille de saint » ou « image de préservation ». Il fallait y penser !

© RMN-Grand Palais (musée de Cluny, musée national du Moyen Âge) / Jean-Gilles Berizzi
Trois coffrets à estampe : gravure de sainte Apolline ; gravure de l’Apparition de la Vierge en 1386 ; gravure de saint Sébastien.

Ces images colorées, réalisées par des peintres, étaient directement collées à l’intérieur du couvercle. Scènes pieuses ou bibliques, grands saints…. l’iconographie variait selon le désir du propriétaire. Avec une telle protection, le messager et son colis étaient assurément protégés le long des chemins périlleux.

Le musée du Cluny à Paris propose actuellement de découvrir ces « Colissimo » d’un autre temps, dans une belle exposition intitulée Mystérieux coffrets. 140 pièces rares et parfaitement conservées qui pourront vous donner des idées pour vos futurs envois. Car il ne tient désormais qu’à vous de choisir et imprimer l’image que vous aurez à cœur de coller au fond de votre boîte !

coffret
© Bibiliothèque nationale de France, département des estampes et de la photographie
Coffret à la Vierge à l’Enfant entre saint Pierre et saint Paul.


JESUS BOX

Lire aussi :
La Jesus Box, ou le Christ dans la boîte aux lettres

Tags:
expositionmoyen ageSaint
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
La rédaction d'Aleteia
Traditionis Custodes : l’appel de jeunes « tradis » au pape...
2
Lauriane Vofo Kana
La délicate mise en œuvre du pass sanitaire dans les lieux de cul...
3
MSZA TRYDENCKA
Mgr Dominique Rey
« Nous devons tous recevoir “Traditionis Custodes” dans l’obéissa...
4
Freya and Dad
Cerith Gardiner
La vidéo d’une fillette de 10 ans dansant avec son papa dev...
5
La rédaction d'Aleteia
Traditionis Custodes, tout le monde en parle, mais qui l’a ...
6
Lauriane Vofo Kana
Hugo, 17 ans, l’organiste épatant de TikTok
7
LATIN MASS
Timothée Dhellemmes
Traditionis Custodes : les réactions se multiplient
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement