Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Et si vous receviez de bonnes nouvelles chaque matin ? Inscrivez-vous à la newsletter d'Aleteia !
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Le pape François se rendra en Thaïlande et au Japon en novembre

Le 22 juillet 2013, le pape François prend l'avion à l'aéroport Fiumicino de Rome pour se rendre à son premier voyage à l'étranger au Brésil pour les Journées mondiales de la jeunesse.
Partager

Le Japon et la Thaïlande accueilleront le pape François du 19 au 26 novembre 2019, a annoncé officiellement le directeur du Bureau de presse du Saint-Siège, Matteo Bruni, le 13 septembre.

Ce voyage du souverain pontife en Thaïlande et au Japon n’est pas une surprise puisqu’il avait été annoncé par la presse locale en juin dernier. Le pape François avait lui-même mentionné devant les journalistes en janvier dernier un voyage au « pays du soleil levant ». Le programme détaillé de ce 32e voyage apostolique doit être publié « en temps voulu », a annoncé Matteo Bruni. Ce dernier a toutefois informé que le souverain pontife visitera la Thaïlande du 20 au 23 novembre, puis le Japon du 23 au 26 novembre. Dans ce deuxième pays, il est déjà prévu que le chef de l’Église catholique se rende dans les villes de Tokyo, de Nagasaki et d’Hiroshima.

Les logos des voyages ont par ailleurs été révélés. Le logo de la Thaïlande représente la main de la Vierge soulevant un bateau. Il fait référence au 350e anniversaire de la fondation des Missions catholiques au Siam, un événement particulièrement marquant dans le pays. C’est en effet en 1669 qu’a été fondé le Vicariat apostolique du Siam et que les Missions étrangères de Paris (MEP), notamment, ont entamé l’effort d’évangélisation dans ce pays.

La main de la Vierge symbolise la protection des missionnaires dans le passé et fait référence à la madonne, patronne de l’Eglise en Thaïlande. Une citation de Mgr François Pallu (1626-1684), fondateur des MEP, accompagne le dessin : « J’ai commencé à enjamber le fossé entre l’Europe et l’Asie. Je suis heureux d’offrir mon corps et mes os incluant ceux des mes enfants bien-aimés (tous les missionnaires) qui ont eu le courage d’aller au-delà des souffrances futures ».

Proclamer au Japon « l’Évangile de la vie »

Le logo du voyage au Japon quant à lui propose trois flammes. L’une rouge symbolise les martyrs du Japon, la bleue symbolise la Vierge Marie, tandis qu’une troisième, verte, illustre la nature abondante de ce pays. En lien avec cette illustration, le thème de cette visite apostolique est « Protect all life » (Protéger toute vie, en français).

Ce thème fait écho aux nombreux défis en matière de protection de la vie et de paix ou d’environnement qui subsistent au Japon, en premier lieu la catastrophe nucléaire récente de Fukushima. La visite du pape au Japon veut encourager la « détermination » de ce pays à proclamer « l’Évangile de la vie apporté par le Christ, à prier et à œuvrer pour la paix du Christ », peut-on lire dans le communiqué.

Alors qu’il était encore au noviciat chez les Jésuites, le futur pape François avait exprimé le vif désir d’être envoyé comme missionnaire au Japon. Cette volonté avait cependant été refusée en raison de sa santé considérée comme fragile. Depuis, il n’avait encore jamais pu réaliser ce vœu d’aller au Japon. Ce déplacement constituera le second d’un pontife dans le pays après celui de Jean Paul II en 1981.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]