Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Et si vous receviez de bonnes nouvelles chaque matin ? Inscrivez-vous à la newsletter d'Aleteia !
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Jeux vidéo : l’idée d’un prêtre pour jouer à Minecraft autrement

Partager

Pourquoi ne pas créer un serveur pour les adeptes de jeux vidéo désireux de s'amuser dans un environnement non toxique ? C'est l'idée que développe actuellement un jésuite en poste au Vatican, lui-même amateur de jeux vidéo.

Véritable phénomène, le jeu vidéo Minecraft, lancé il y a dix ans, s’est vendu selon son éditeur, Microsoft, à 176 millions d’exemplaires, devançant largement des classiques du genre comme le fameux Tetris et le mémorable Super Mario. Le principe ? Dans un univers généré aléatoirement, le joueur peut créer et détruire à sa guise châteaux, forêts, vaisseaux spatiaux, pièges à monstres… Responsable de l’évangélisation auprès des nouveaux médias pour les jésuites depuis Rome, friand de nouvelles technologies et lui-même gamer, le père Robert Ballecer a eu l’idée de créer un serveur spécial pour jouer à Minecraft dans un environnement non toxique. Un choix qui n’est pas fortuit.

Favoriser « des échanges respectueux »

Ultra connecté, le jésuite a lancé un sondage auprès de ses followers Twitter le 1er septembre dernier et Minecraft « a été de loin le choix le plus populaire », explique-t-il à Aleteia. En tant que jeu de type « bac à sable » — ce qui signifie qu’il sollicite imagination et créativité de la part du joueur —, Minecraft « ne porte pas le même bagage violent que d’autres populaires jeux à l’instar de Call of Duty, PUBG ou encore Rust », poursuit-il. De plus, « il rassemble un public immense avec des joueurs de tous âges et de toutes régions du monde », argue cet aficionado des écrans. « J’aimerais que le serveur représente autant que possible la communauté mondiale et Minecraft convient parfaitement à cette tâche ».

Pour lui, si certains jeux ne sont pas compatibles avec les valeurs de l’Évangile, il en existe d’autres qui « récompensent le développement de la communauté, la confiance et la loyauté ». Ainsi, dans Minecraft, « vous pouvez jouer en solo mais le jeu devient bien meilleur lorsque vous jouez avec des amis. La conception du jeu récompense ceux qui sont prêts à travailler ensemble », développe-t-il.

Ce serveur serait ouvert à tous ceux qui veulent jouer. « Beaucoup de personnes n’ont jamais connu un environnement favorable non toxique et nombreux sont ceux qui ne savent pas à quoi cela pourrait ressembler. Je suis persuadé qu’un espace de jeu toxique est le plus souvent le résultat d’une mauvaise communication et d’une mauvaise compréhension de la façon dont nous construisons des communautés humaines. C’est pour cela que je souhaite qu’un serveur du Vatican puisse encourager des échanges respectueux et offrir des outils pour régler les différends. Je suis convaincu que le jeu importe moins que la bonne administration et la modération ».

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]