Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Chaque jour, du beau, du bon et du vrai avec la newsletter d'Aleteia!
Je m'abonne gratuitement!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Un nouveau recteur pour le sanctuaire de Lourdes

LOURDES
© Shutterstock
Partager

Mgr Antoine Hérouard, délégué apostolique pour le sanctuaire de Lourdes, vient de nommer Mgr Olivier Ribadeau Dumas recteur du lieu. Cette nomination sera effective le 1er octobre.

Jusqu’à présent porte-parole de la Conférence des évêques de France (CEF), Mgr Olivier Ribadeau Dumas vient d’être nommé recteur du sanctuaire Notre-Dame de Lourdes par Mgr Antoine Hérouard, délégué apostolique pour le Sanctuaire de Lourdes. Sa nomination sera effective à partir du 1er octobre.

Ordonné prêtre en 1990 pour le diocèse de Paris, Mgr Olivier Ribadeau Dumas devient directeur du FRAT de Lourdes  – un rassemblement annuel de plus de 9.000 jeunes – de 1994 à 1996. Après plusieurs missions au service de la jeunesse, il est nommé à la Conférence des évêques de France (CEF), d’abord comme secrétaire général adjoint, puis comme secrétaire général, et enfin comme porte-parole en 2015. Il est en outre chanoine titulaire émérite du diocèse de Paris depuis juillet 2019.

« Lourdes n’est pas un lieu poussiéreux »

Cette nomination est « inattendue », a confié l’ancien porte-parole de la CEF à Radio Présence le 4 septembre 2019. Celui-ci pensait en effet disposer d’un temps sabbatique après sa mission à la CEF. La « surprise » passée, il se dit habité d’une « profonde joie », Lourdes demeurant selon lui un « lieu essentiel » pour l’Église Universelle. « Lourdes n’est pas du tout un lieu poussiéreux » mais « un lieu d’émerveillement » dans lequel « les plus pauvres ont la première place », estime encore l’ancien responsable du FRAT. Il dit ainsi souhaiter continuer à servir le sanctuaire afin que, de « tous les horizons », on puisse venir « découvrir la tendresse et la délicatesse de Dieu ».

Lire aussi : De Pigalle à Massabielle, des prostituées en pèlerinage à Lourdes

Mgr Olivier Ribadeau Dumas succède ainsi au Père André Cabes, resté quatre années à la tête du plus grand lieu de pèlerinage de France. Dans un communiqué publié sur le site du diocèse de Tarbes et Lourdes, Mgr Nicolas Brouwet, son évêque, remercie « vivement » le père Cabes pour ses services. Celui-ci précise-t-il, « n’a pas encore de nomination dans le diocèse », celle-ci arrivant « au cours du mois de septembre ».

Des démarches de pèlerinages « individuelles »

Cette nomination fait suite à celle au mois de juin de Mgr Antoine Hérouard, évêque auxiliaire de Lille (France), comme délégué apostolique par Mgr Rino Fisichella, président du Conseil pontifical pour la nouvelle évangélisation. Ces deux nominations interviennent alors que le nombre de pèlerins se rendant à la grotte serait en baisse : de 800.000 pèlerins en 2010 à 450.000 en 2018.

Lire aussi : « Lourdes », un film bouleversant sur la ferveur des pèlerins

Ces chiffres, a cependant tempéré la direction de la communication du sanctuaire à I.MEDIA, ne rendent pas compte des « démarches individuelles » de pèlerinages, un phénomène nouveau selon eux. Au total, le sanctuaire accueillerait donc en réalité 3 millions de visiteurs par an dont 1.200.000 personnes considérées comme pèlerins. Par ailleurs, le sanctuaire a enregistré une hausse de 25% de fréquentation le 15 août dernier par rapport à l’année précédente. Une augmentation qui pourrait s’expliquer, selon la direction de la communication, par le spectacle ‘Bernadette de Lourdes’, joué en ce moment dans la ville mariale et par la sortie du film ‘Lourdes’.

Découvrez les centaines de grottes de Lourdes que compte la France :
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]