Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Commencez la journée de la meilleure des manières : recevez la newsletter d'Aleteia
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Cinq idées pour vivre pleinement la saison de la Création

Partager

Du 1er septembre au 4 octobre les chrétiens sont appelés à vivre et à participer à la saison de la Création. S’il s’agit d’une occasion privilégiée de se replonger dans l’encyclique Laudato Si’, c’est aussi un temps favorable pour prier et agir concrètement pour la sauvegarde de notre maison commune.

« Unir toute la famille humaine dans la recherche d’un développement durable et intégral » (LS 13), c’est l’appel lancé par le pape François dans son encyclique Laudato Si’. Un appel qui trouve un écho dans la saison de la Création qui démarre ce dimanche 1er septembre, journée de prière pour la Création, et qui s’achèvera le 4 octobre, jour de la fête de saint François d’Assise.  Pour l’occasion la rédaction d’Aleteia a sélectionné 5 idées pour participer concrètement à cette saison de la Création.

Lire aussi : Pourquoi ce saint du XIIe siècle parle-t-il autant à nos contemporains

1
Vivre une messe Laudato si’

Le Dicastère pour le service du développement humain intégral a mis en place un site Internet disponible en six langues afin de mettre à disposition des ressources permettant à chacun de s’investir dans l’événement. Et comme un chef cuisinier suivant une recette dans un livre, les prêtres y trouveront quelques suggestions pour célébrer une messe Laudato Si’, c’est-à-dire tournée vers la Création : incorporation de symboles de la création dans la procession d’entrée, chants louant l’œuvre de Dieu, prière de bénédiction pour la journée de la Terre…

2
Réduire ses déchets plastiques

Deux ans avant l’échéance fixée par l’Union européenne, le Saint-Siège a annoncé en juillet 2019 qu’il interdirait la vente des objets en plastique non-réutilisables, une fois ses stocks épuisés. Une annonce qui s’inscrit dans la continuité des mesures prises par le Vatican depuis une dizaine d’année pour protéger l’environnement. Durant cette saison de la Création, à chacun de poser un geste en ce sens : utiliser une tasse à café réutilisable, emporter avec soi une bouteille d’eau réutilisable, refuser l’utilisation de pailles dans les restaurants, utiliser du savon et des pains de shampooing au lieu de produits liquides dans des bouteilles en plastique…

Lire aussi : « La crise écologique est d’abord une crise spirituelle »

3
Prière et louange

Et si vous profitiez de ce mois pour (re)lire l’encyclique Laudato Si’, des écrits de saint François d’Assise ou encore le texte de la Genèse ? Si l’on entend beaucoup parler de conversion écologique, cette saison de la Création est avant tout l’occasion de vivre une conversion du cœur, une conversion intérieure afin de comprendre que chacun est un gardien de notre planète, c’est-à-dire de l’œuvre de Dieu. Il est donc proposé à ceux qui le désirent de rédiger leur propre prière pour la sauvegarde de la Création et de la partager autour d’eux. En la récitant, prenez un moment pour contempler la Création de Dieu et que l’émerveillement ressenti devant la nature devienne une louange au Créateur.

4
Nettoyer la nature

Vous le faites peut-être déjà spontanément. En vous promenant dans la rue, dans un parc, dans une forêt ou à la montagne, il vous est peut-être déjà arrivé de ramasser des déchets laissés là par d’autres. Et si vous profitiez de cette saison de la Création pour multiplier les occasions de « nettoyer » la nature. En famille, entre amis, entre collègues ou avec vos voisins, fixez-vous une après-midi ou une journée de nettoyage de votre environnement direct.

Lire aussi : Quatre gestes simples pour mettre en application « Laudato Si » depuis son téléphone

5
Éduquer à l’émerveillement

« Le monde ne mourra jamais par manque de merveilles mais uniquement par manque d’émerveillement », a écrit le poète Gilbert Keith Chesterton. Éduquer son regard à l’émerveillement n’est pas chose aisé, cela demande du temps, de la patience et un certain abandon. Si l’effort est difficile à entreprendre au début, les fruits n’en sont que plus riches après.

10 citations du pape François sur l'environnement :
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]