Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Et si vous receviez de bonnes nouvelles chaque matin ? Inscrivez-vous à la newsletter d'Aleteia !
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

« Oh-iih-ooooh », découvrez le premier handibranches de France

© Aventure du Bugey
Partager

Le parc aventure du Bugey, situé dans l'Ain, vient d'ouvrir un parcours handibranches spécialement conçu pour des personnes à mobilité réduite.

Pour ceux qui ne souffrent pas de vertige, les parcours accrobranches deviennent souvent de sympathiques moments de détente. Tyroliennes, sauts de Tarzan, étriers, planches en quinconce, passerelles… De quoi s’amuser des heures durant pour les amoureux des hauteurs… Seulement, quand on est porteur d’un handicapé physique, l’accès est plus compliqué. C’est pourquoi le parc aventure du Bugey, situé à Hauteville-Lompnes (Ain), a ouvert le premier parcours de France accessible aux personnes en fauteuil roulant, inauguré le 29 août 2019. Réconciliant gambades dans les airs et handicap physique, il permet à des personnes n’ayant plus l’usage de leurs jambes de goûter aux joies de l’accrobranches.

Situé à environ six mètres du sol, le parcours (qui s’effectue en une heure) a été imaginé par les responsables du parc ainsi que par des professionnels du monde de la santé, dont des ergothérapeutes et des kinésithérapeutes, rapporte Le Progrès de l’Ain. Sur chaque plateforme, un banc de transfert permet à l’utilisateur de passer plus aisément d’une activité à l’autre. Installé dans un baudrier spécifique, il peut ainsi s’adonner tour à tour à une corde de Tarzan, une chaise suspendue, un vélo à traction manuelle ou encore deux tyroliennes, dont l’une de 50 mètres. Plusieurs patients d’un centre de rééducation voisin ont déjà testé avec succès les nouvelles installations. Tous pourront désormais pousser à qui mieux mieux le célébrissime « oh-iih-oooh-iih-oooooh » de l’homme singe.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]