Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Lundi 30 novembre |
Saint André
home iconActualités
line break icon

La Braderie de Lille, un temps de rencontre privilégié

web2-braderie-de-lille-shutterstock_1234376317.jpg

Sergey Rybin I Shutterstock

La braderie de Lille compte chaque année quelque 8.000 exposants.

Agnès Pinard Legry - Publié le 29/08/19

Que ce soit derrière un stand, au bistrot ou aux 10 km de la Braderie, les chrétiens seront décidément bien présents lors de la Braderie de Lille qui démarre ce samedi 31 août. « Temps de rentrée, temps de partage, la Braderie de Lille est aussi un temps de rencontre », confie à Aleteia le père Xavier Behaegel, chargé de la pastorale des jeunes du diocèse de Lille et au service de la paroisse Saint-Maurice.

500 tonnes de moules, 30 tonnes de frites, 80 kilomètres d’étals, plus de 2 millions de visiteurs… Année après année, la Braderie de Lille séduit toujours autant. Si l’événement est incontestablement l’occasion de faire de bonnes affaires, il est aussi une opportunité pour aller à la rencontre des autres… et de Dieu. « Quand je suis arrivé ici il y a huit ans, j’ai senti battre le cœur de Lille lors de la Braderie », confie à Aleteia le père Xavier Behaegel, coresponsable de la pastorale des jeunes au sein du diocèse de Lille.


web2-brocante-braderie-shutterstock_558543424.jpg

Lire aussi :
On a trouvé la meilleure affaire de la Braderie de Lille

Un cœur battant auquel les chrétiens participent depuis plusieurs années. Ce samedi 31 août la paroisse Saint-Maurice, située à côté de la gare Lille Flandres, ouvrira ses portes dès 9h. Chaque année, environ 300 personnes passent par la case Saint-Maurice. « Certains ne font que passer, d’autres prennent le temps de s’arrêter, de discuter… », détaille le prêtre. « C’est l’intuition de la paroisse Saint-Maurice d’être ouverte aux personnes qui passent. Pour reprendre les mots de Madeleine Delbrêl, nous sommes présents aux gens de passage ». De 7h à 19h, l’équipe missionnée de la Fraternité des Parvis, les équipes Saint Vincent de Paul et le mouvement du Nid tiendront un stand où chacun pourra chiner les bonnes affaires. Quelque 30 bénévoles sont ainsi mobilisés. « Au cours de l’été de nombreuses personnes sont venues déposer des objets pour la braderie. Les bénéfices iront à la caisse de solidarité de la paroisse et permettra de financer différentes actions telles que le repas solidaire qui se tient chaque dernier dimanche du mois, l’accueil de migrants… », détaille le prêtre.

web2-comptoir-cana-lille.jpg
Père Xavier Behaegel
Le comptoir Cana, Lille.

Un petit creux ? Pas de panique, les badauds pourront se restaurer au bistrot solidaire Le Comptoir de Cana. Situé rue des Bouchers, le lieu ouvrira ses portes dès 10h samedi matin jusqu’à minuit et le dimanche de 10h à 16h. Au total, 25 bénévoles vont se relayer tous le WE. Là encore la solidarité est de mise : chaque mois, un samedi midi, les bénévoles servent un repas aux personnes de la rue avec les planches suspendues. Les bénéfices servent à aider des jeunes à vivre des actions de solidarité. « Ce lieu a été lancé par mon prédécesseur qui a eu l’intuition suivante : les jeunes ne rentrent pas tous dans une église mais ils vont certainement dans les bars », s’amuse le père Xavier. « C’est ça l’esprit du comptoir : un vrai lieu de rencontre et de parole ».

« Habiter les événements portés par la société »

Ce WE, place également au sport. Cette année, une douzaine de personnes de la Pastorale des Jeunes devraient participer aux 10 km de la braderie. « L’idée est d’habiter les événements portés par la société et y participer en tant que chrétien », rappelle le prêtre. « On va tenter le coup ! Ici encore ce sont des moments privilégiés pour échanger et discuter dans un cadre beaucoup moins formel ! »

web2-sport-maillot-christ-on-lille.jpg
Christ on Lille.
Pour les 10 km de la Braderie, les chrétiens vont mouiller le maillot.
Tags:
Lille
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Agnès Pinard Legry
Jauge de 30 personnes : les catholiques unis ...
La rédaction d'Aleteia
Le Conseil d'État somme le gouvernement de ré...
Aliénor Goudet
La demande très spéciale que la Vierge Marie ...
CATHEDRALE NOTRE DAME DE PARIS
Caroline Becker
Découvrez l'intérieur de Notre-Dame de Paris,...
CHURCH
Agnès Pinard Legry
Une messe dimanche... trois scénarios possibl...
Monseigneur Matthieu Rougé
Timothée Dhellemmes
Mgr Rougé : "C’est un manquement à la parole ...
messe avec masques
Agnès Pinard Legry
Les églises sont "des lieux de contamination"...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement