Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Démarrez la journée avec la newsletter d'Aleteia
Je m'abonne gratuitement !

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

8 cadres sur 10 prêts à quitter Paris

BUSINESSMAN
By PKpix | SHUTTERSTOCK
Partager

82% des cadres franciliens se déclarent prêts à quitter Paris et envisagent sérieusement une mobilité régionale, révèle un sondage Cadremploi sur la mobilité des cadres franciliens.

Trop éloignée de la nature, polluée, chère… Si Paris demeure la ville lumière, elle ne séduit décidément plus les cadres à long terme. 82% des cadres franciliens envisagent ainsi une mobilité régionale, dont 47% disent être certains de leur choix et 35% en parlent comme d’une éventualité, révèle un récent sondage réalisé par le site de recrutement Cadremploi.

Si les cadres interrogés reconnaissent volontiers apprécier la vie culturelle de la capitale (87%), l’accessibilité des services (85%) et des transports (68%), le coût de la vie (79%), ainsi que la distance avec la nature (61%) sont leurs principales sources d’insatisfaction. Pollution (71%), stress (69%) et embouteillages (67%) sont même les trois termes auxquels ils associent la ville. « Toutes situations professionnelles confondues, c’est finalement un cadre sur deux qui se dit insatisfait de sa vie parisienne (52%), résume l’enquête.

Concernant la ville de leur rêve, ils sont 53% à souhaiter emménager dans une ville de taille moyenne et 31% dans une autre métropole. « Pour la majorité d’entre eux, il s’agirait d’un retour aux sources puisque 70% de ces cadres ont déjà vécu en région », détaille encore Cadreemploi. Au-delà de l’environnement, un autre critère entre de plus en plus compte pour les salariés français : l’équilibre entre vie privée et vie professionnelle.

Ils sont devenus saints par leur travail :

 

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]